6 étapes pour contrôler votre tolérance au THC

La tolérance au THC varie d’un utilisateur à l’autre, selon divers facteurs, comme la fréquence d’utilisation et la posologie. Plusieurs raisons peuvent justifier la nécessité de contrôler votre tolérance au THC. Qu’il s’agisse d’économiser de l’argent ou de réduire le risque de répercussions futures sur la santé, il est très important d’apprendre à contrôler son utilisation. Si vous cherchez à réduire votre consommation de cannabis ou à contrôler votre tolérance au THC, voici six étapes pour vous aider:

Tolérance au THC

Le THC (tétrahydrocannabinol) est un composé controversé, naturellement présent dans la plante de cannabis. Les médecins attribuent à ce cannabinoïde les propriétés euphoriques et psychoactives de la plante. Au fur et à mesure que vous continuez à fumer de l’herbe et à utiliser d’autres produits de cannabis, votre corps et vos récepteurs s’habituent au composé et votre tolérance au THC augmente. Selon les études, cela peut conduire à prendre plus de THC pour atteindre le même niveau.

Évidemment, cela peut être inutilement coûteux. En outre, la consommation régulière de produits contenant des niveaux élevés de THC, sans CDB, pourrait avoir un impact négatif sur certains facteurs de santé.

1. Soyez attentif à votre utilisation

La façon la plus efficace de contrôler toute substance que vous consommez est d’adopter des pratiques d’autogestion. Si vous n’êtes pas devenu dépendant du THC, vous pouvez gérer votre tolérance en tenant compte de ses principaux avantages et de sa pertinence dans votre mode de vie. Posez-vous les questions suivantes :

  • – Pourquoi est-ce que je consomme du THC ou du cannabis – est-ce à des fins médicales ou récréatives ?
  • Quelle quantité dois-je consommer ?
  •  À quelle fréquence dois-je l’utiliser ?
  •  Est-ce que cela améliore ou compromet ma santé ?
  •  Est-ce que ça en vaut la peine ?
Quand et pourquoi consommez-vous du cannabis ? Soyez attentif à votre consommation pour éviter une utilisation inutile. [Photo par Alessandro Zambon sur Unsplash]

Le fait d’être attentif peut vous aider à éviter naturellement l’utilisation inutile et, éventuellement, à réduire votre tolérance. Vous pouvez également pratiquer l’autogestion, comme prendre une ou deux bouffées entre plusieurs minutes de pause. Vous finirez par en utiliser moins dans vos sessions et réduirez votre tolérance dans le processus.

2. Réduire la quantité et la fréquence d’utilisation

La façon la plus simple de réduire rapidement votre consommation de THC est de faire une pause. Si vous fumez un joint tous les matins, sautez quelques « défonces matinales » de temps à autre. Cela permettra à vos récepteurs de cannabis de récupérer et de devenir plus sensibles au composé. Vous pouvez aussi prendre une pause tolérance : arrêtez complètement de prendre du THC et reprenez quelques mois plus tard.

Envisagez de sauter quelques « défonces matinales » pour augmenter votre tolérance au THC. [Photo par Grav sur Unsplash]

Vous pouvez également réduire progressivement la quantité de THC que vous utilisez ou la fréquence à laquelle vous l’utilisez. Plus vous en prenez, plus vous devenez tolérant. Cependant, l’utilisation d’une plus petite quantité réduira la quantité de THC et diminuera votre tolérance. Avec le temps, votre tolérance diminuera, ce qui vous permettra de vous défoncer après quelques bouffées ou joints. La première étape devrait être de savoir combien vous en consommez, puis de commencer à réduire la portion.

3. Entraînement

Selon les études, l’exercice physique est crucial dans le traitement de la consommation et de l’abus de substances. En faisant de l’exercice régulièrement, votre corps se débarrassera de la majeure partie du THC. L’activité physique influence également la circulation sanguine, les voies de neurotransmission et le système endocannabinoïde. De plus, l’exercice peut vous procurer certains des bienfaits que vous recherchez des produits riches en THC, réduisant ainsi les besoins en cannabis.

work out cannabis
Faire de l’exercice régulièrement pourrait vous aider à réduire votre tolérance au THC. [Photo par Ev sur Unsplash]

Par exemple, si vous utilisez de la marijuana à des fins médicales pour soulager l’anxiété et la dépression ou pour vous aider à vous endormir, l’exercice est une thérapie saine qui peut vous procurer ces bienfaits. Par conséquent, l’ajout d’une séance d’entraînement à votre régime peut vous aider à réduire la quantité de THC dont vous avez besoin, réduisant ainsi votre tolérance au cannabinoïde. 

4. Souches et variétés de commutateur

Changer de variété et de type de cannabis peut vous aider à contrôler votre tolérance au THC. Différentes variétés ont des niveaux de THC et des profils terpéniques différents. Les terpènes sont les composés aromatiques de l’herbe qui déterminent l’effet de chaque souche, comme vous pouvez le lire ici. Ainsi, vous développerez naturellement la tolérance sur la ou les souches que vous utilisez le plus. Le passage à une autre variété de cannabis peut vous faire vivre de nouvelles expériences et réduire la dose régulière dont vous avez besoin pour vous défoncer.

man weighing cannabis buds on scale
Choisissez toujours du cannabis d’une source fiable ou cultivez votre propre cannabis, pour en garantir la qualité. [Photo par Get Budding on Unsplash]

There are several strains available when you visit any reputable weed dispensary or coffeeshop, so you can try out a couple of options before you rotate back to your initial strain. This method will also help you distinguish the different experiences – like the difference between sativa and indica dominant strains – and determine which varieties work better for your needs.

Since you are trying to lower your tolerance, it is recommendable to choose strains with lower THC concentrations when you switch. Make sure you choose high-quality products from reputable retailers though! Or grow your own, to guarantee the best quality for your own consumption.

Il y a plusieurs souches disponibles lorsque vous visitez un distributeur d’herbe ou coffee shop réputés, vous pouvez donc essayer quelques sélections avant de retourner à votre souche initiale. Cette méthode vous aidera également à distinguer les différentes expériences – comme la différence entre les variétés sativa et indica dominantes – et à déterminer quelles variétés répondent le mieux à vos besoins.

Lorsque vous essayez d’abaisser votre tolérance, il est recommandé de choisir des souches avec des concentrations de THC plus faibles lorsque vous changez de fournisseur. Assurez-vous de choisir des produits de haute qualité provenant de détaillants réputés ! Ou cultivez votre propre culture, afin de garantir la meilleure qualité pour votre consommation.

5. Utiliser un vaporisateur

Les vaporisateurs sont des appareils électroniques élégants qui apportent commodité et sécurité dans l’utilisation du cannabis et des produits du tabac traditionnellement fumés. Vapoter élimine toute fumée et offre un meilleur contrôle de la chaleur. Vous pouvez facilement trouver des vaporisateurs qui fonctionnent avec vos fleurs de cannabis préférées. En raison de leur conception, les vaporisateurs vous permettent de consommer moins de cannabis.

vape pen thc
Les vaporisateurs contenant du THC liquide sont difficiles à trouver aux Pays-Bas, mais ils gagnent rapidement en popularité.

Sur le marché noir, vous trouverez également du jus de vaporisateur au cannabis, des cires et des isolats contenant des quantités variables de THC. Ces options facilitent le suivi de votre utilisation et le contrôle du montant dont vous avez besoin. Si vous utilisez des cartouches pré remplies, assurez-vous de lire l’étiquette pour déterminer la quantité de THC contenue dans le produit. Vous pouvez alors commencer à régulariser avec des options qui fournissent moins de THC, mais qui sont tout de même suffisantes pour vous donner un taux de THC élevé.

6. Optez pour des souches à haute puissance

La Conversation identifie le cannabis puissant et de haute qualité comme étant crucial pour fournir des défonces sans soucis. Les souches à haute puissance sont idéales si vous voulez un soulagement rapide de votre condition médicale. Vous n’avez besoin que de quelques bouffées pour vous défoncer avec de puissantes souches de cannabis.

high potency cannabis strain
Les souches de cannabis à haute puissance éliminent le besoin d’une dose élevée.

D’autre part, le choix d’une mauvaise qualité nécessite des sessions plus longues en raison de leur défonce lente. Si vous cherchez à contrôler votre tolérance au THC, vous devriez passer à des produits THC à haute puissance. Néanmoins, certains produits à forte puissance peuvent se faire au détriment de la durée en vigueur. Cela signifie que les résultats ne durent que peu de temps, ce qui fait que vous finirez par consommer du cannabis plus souvent. Il est essentiel d’examiner attentivement vos offres et de trouver des produits de cannabis de première qualité pour votre usage personnel. Plus important encore, vous devriez combiner les différentes méthodes ci-dessus pour vous assurer de contrôler votre tolérance sous différents angles.

Conclusion 

Il y a plusieurs modifications mineures que vous pouvez faire pour vous assurer que votre tolérance au THC ne devienne pas incontrôlable. Vous pouvez même utiliser d’autres thérapies pour réduire la dépendance au cannabis. Parfois, tout ce dont vous avez besoin ; c’est une courte pause dans votre routine. Si vous trouvez qu’il est pénible de contrôler votre utilisation et votre tolérance, il est conseillé de consulter des professionnels.

La consommation excessive de ces composés psychotropes peut entraîner une myriade d’effets indésirables. Assurez-vous de choisir des produits de haute qualité à chaque fois, afin d’obtenir de meilleures expériences. Il est également essentiel de porter une attention particulière aux indications figurant sur l’étiquette, aux concentrations de THC et à la posologie pour des conditions médicales spécifiques. Enfin, assurez-vous d’équilibrer votre apport en THC en ajoutant du CBD à votre régime quotidien. Comme l’ont montré les recherches, le CDB peut aider à prévenir les effets ” négatifs ” de l’utilisation à long terme de produits à forte teneur en THC.

SÉLECTIONNEZ LES PRODUITS CBD

[Opening image by Wesley Gibbs on Unsplash]