Category Archives: Culture

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur Amsterdam Genetics, nos revendeurs officiels, nos événements et nos actualités.

cannabis glaucoom

Le Cannabis pour le Traitement du Glaucome

Le glaucome est une affection très courante qui peut, à terme, conduire à la cécité. Le cannabis est une plante aux propriétés remarquables dont les nombreux bienfaits potentiels pour la santé ne cessent d’être confirmés. Cela inclut la santé de nos yeux, indépendamment des yeux rouges généralement associés à la consommation de marijuana. En fait, les propriétés vasodilatatrices du cannabis sont précisément ce qui pourrait aider à soulager les symptômes du glaucome, comme nous vous l’expliquons en détail dans ce blog.

Comment le cannabis affecte l’œil

Si vous avez déjà consommé de l’herbe, vous avez sûrement remarqué que vous aviez parfois les yeux rouges. Cela est dû à son ingrédient principal, le THC (tétrahydrocannabinol), qui diminue la pression sanguine dans tout le corps. Au niveau des yeux, cette baisse de pression améliore le flux sanguin. C’est ce qui entraîne l’élargissement des vaisseaux sanguins dans un processus connu sous le nom de vasodilatation. Mais il est évident que le cannabis a de nombreux effets bien qu’il soit souvent consommé à des fins récréatives. Ses bienfaits sur l’insomnie, l’inflammation, la douleur chronique, le manque d’appétit se confirment chaque jour.

Les yeux et le système endocannabinoïde

Les nombreux composés présents dans le cannabis (tels que le THC et le CBD) influencent le système endocannabinoïde (SEC). Ce système est présent dans tous les organismes des vertébrés. Les cannabinoïdes interagissent avec le SEC en entrant en contact avec les récepteurs cannabinoïdes qui tapissent les membranes cellulaires externes. Cette capacité permet à des composés comme le THC et le CBD de réguler plusieurs systèmes physiologiques importants.

Les cellules de nos yeux possèdent également des récepteurs, avec une prévalence particulière de récepteurs cannabinoïdes CB1. Ces récepteurs sont également présents partout dans le cerveau, en particulier dans les zones responsables du traitement des stimuli visuels. Des essais précliniques ont démontré que le système endocannabinoïde est également étroitement impliqué dans la vue. Une étude menée en 2016 sur des primates a cherché à améliorer notre compréhension des mécanismes sous-jacents.

cannabis glaucome

Il semble que la manipulation des récepteurs cannabinoïdes modifie la façon dont les signaux électriques se déplacent dans la rétine. En mesurant les électrorétinogrammes, les chercheurs ont découvert que les récepteurs cannabinoïdes affectent la façon dont l’œil réagit à la lumière.

Apparemment, le cannabis affecte notre vue. Bien que des études supplémentaires soient nécessaires pour clarifier les effets précis, des recherches préliminaires ont démontré l’effet potentiel du cannabis sur le glaucome. Il s’agit d’un autre ajout non négligeable à la liste croissante des applications médicinales de la marijuana.

Qu’est-ce que le glaucome ?

Le glaucome est une affection oculaire remarquablement répandue qui touche environ 1,5 % des Néerlandais de plus de 40 ans. Maladie dégénérative qui s’aggrave avec le temps, le glaucome est causé par des lésions du nerf optique. Celui-ci transmet les impulsions neuronales de la rétine au cortex visuel du cerveau et nous permet de voir. Le glaucome peut être causé par une augmentation de la pression à l’intérieur du globe oculaire. Cependant, d’autres facteurs peuvent également jouer un rôle.

Les lésions du nerf optique entraînent une déficience visuelle et provoquent des angles morts, de façon aiguë ou progressive. Bien que le glaucome soit indolore, il peut à terme conduire à la cécité. Heureusement, le cannabis peut réduire certains des symptômes du glaucome ou ralentir la progression de la maladie.

herbe yeux rouges

Étude du cannabis contre le glaucome

Malheureusement, il n’existe pas encore de traitement pour cette grave affection. Certains médicaments délivrés sur ordonnance peuvent cependant apporter un soulagement dans certains cas, et la chirurgie peut également s’avérer efficace. Il semble toutefois que le cannabis possède des propriétés prometteuses pour le traitement du glaucome.

Diminuer la pression oculaire

Une pression excessive dans le globe oculaire est l’une des causes potentielles du glaucome. Une pression élevée du globe oculaire peut provoquer des douleurs en plus d’endommager le globe oculaire. Le potentiel du cannabis pour réduire la pression interne de l’œil a été étudié depuis les années 1970.

L’une de ces études a été publiée dans le Journal of the American Medical Association. Le THC présent dans le cannabis ferait baisser significativement la pression oculaire de 25% chez 60 à 65% des consommateurs. D’autres études ont montré que les personnes affectées par une combinaison de glaucome et d’hypertension artérielle sont les plus susceptibles de bénéficier de l’utilisation du cannabis.

cannabis glaucome

L’un des inconvénients de la consommation de cannabis pour le traitement du glaucome est son efficacité temporaire. L’effet dure seulement trois ou quatre heures après la consommation. Le traitement du glaucome nécessite une régulation constante de la pression oculaire. Malheureusement, la plupart des gens ne sont pas en mesure de consommer du cannabis 24h/24…même si certains ne seraient pas contre.

Bien sûr, un « high » permanent au cannabis n’est pas souhaitable du fait des conséquences négatives en particulier sur la vie professionnelle et les études. Le microdosage de cannabis pourrait être une alternative, bien que la question reste de savoir si des doses aussi faibles suffiraient pour influer le glaucome. Une autre option serait de choisir une variété à forte teneur en THC et de la combiner avec du cannabis CBD ou de l’huile CBD si vous souhaitez tempérer les effets psychoactifs du THC.

Propriétés protectrices du cannabis

Le glaucome implique la mort progressive des cellules du nerf optique. On sait depuis un certain temps que le THC et le CBD ont un potentiel neuroprotecteur puisqu’ils ont une action similaire aux antioxydants. Le British Journal of Ophthalmology a publié des études démontrant ces qualités.

cannabis glaucome pression oculaire

Ces études ont montré qu’en plus de protéger les cellules, le CBD et le THC peuvent également empêcher l’accumulation de toxines telles que l’acide glutamique, qui peut tuer les cellules nerveuses. En cas de glaucome, la progression de l’affection serait ainsi ralentie par l’influence des composés du cannabis.

Utilisation du cannabis contre le glaucome

Malheureusement, le glaucome reste une maladie incurable, et le cannabis n’est pas un médicament officiellement reconnu. Cependant, le cannabis semble pouvoir soulager certains des symptômes associés au glaucome, ainsi que freiner la progression de la maladie. Si vous envisagez d’essayer le cannabis pour soigner votre glaucome, trouver des conseils spécifiques sur la façon de procéder est parfois compliqué. Comme nous l’avons vu, la consommation de cannabis plusieurs fois par jour peut soulager les symptômes du glaucome, mais cela peut aussi avoir des effets secondaires indésirables.

Puisque le THC semble particulièrement efficace pour traiter le glaucome, une variété de cannabis à forte teneur en THC comme le Fatkid’s Cake semble être le choix évident. D’un autre côté, une variété avec un pourcentage de THC plus faible et une teneur en CBD plus élevée pourrait être une bonne option pour limiter le high. Il en va de même pour les suppléments de cannabidiol : l’huile de CBD ou les comprimés de CBD ont le même effet inhibiteur sur le high. Veillez à consulter votre médecin si vous décidez d’essayer le cannabis pour le traitement d’un glaucome, surtout si vous utilisez des types de médicaments spécifiques.

Pour cultiver du cannabis médicinal avec succès, soit pour lutter contre le glaucome ou à d’autres fins thérapeutiques, la haute qualité des graines de cannabis est un facteur essentiel. Celles-ci sont la meilleure garantie de cohérence dans les profils de cannabinoïdes et de terpènes. De plus, il est crucial de trouver la variété de cannabis la mieux adaptée à vos préférences personnelles et aux symptômes concernés.

Commander des graines de cannabis de qualité supérieure

les meilleures graines chez amsterdam genetics

N’oubliez pas de lire nos blogs Culture pour connaitre les meilleures techniques pour faire pousser vos graines de génétique supérieure. Vous saurez tout ce que vous devez savoir pour des récoltes de cannabis de la meilleure qualité. Et bien sûr, quel que soit votre objectif, y compris pour traiter des maladies comme le glaucome.

cannabis verslavend afkicken

Comment Parler du Cannabis avec votre Médecin

Parler du cannabis à votre médecin peut être très important. Vous souhaitez obtenir une ordonnance de cannabis médical ou l’essayer pour soulager vos symptômes ? Ou vous ayez simplement des questions sur l’herbe ? Il est recommandé d’obtenir l’avis médical d’un expert. Dans ce blog, vous trouverez des conseils pour vous préparer à une discussion avec votre médecin sur le cannabis. Nous allons vous donner les outils pour une conversation constructive.

Pourquoi discuter du cannabis avec votre médecin ?

Parler du cannabis avec un médecin peut être important pour plusieurs raisons. De plus en plus de personnes se tournent vers le cannabis pour traiter de nombreux symptômes liés à des problèmes de santé divers. Ils disent bénéficier de ses propriétés apaisantes, analgésiques et anti-inflammatoires. Il est toujours recommandé de parler du cannabis avec votre médecin, même si vous ne l’utilisez qu’à des fins récréatives. Ce peut être un facteur essentiel pour le diagnostic et le traitement.

Peut-être vous demandez-vous simplement si fumer un joint pourrait interférer avec votre traitement médical actuel. Ou vous voudrez peut-être savoir si vos préférences en matière de cannabis peuvent aller de pair avec un traitement spécifique. Consulter votre médecin sur le cannabis ne se limite pas à un point de vue médical personnel; vous encouragez également les professionnels de la santé à se renseigner sur les effets de la marijuana en général.

marijuana médicinale

Pourquoi un médecin vous prescrit-il du cannabis ?

Dans de nombreux pays d’Europe et d’Amérique du Nord et du Sud, l’utilisation de l’herbe et de ses composants actifs (tels que le THC, le CBD et le CBG) à des fins médicinales est en hausse. De plus, le cannabis est utilisé dans le monde entier depuis des siècles pour traiter un ensemble de troubles et symptômes physiques et psychiques. Pourtant, la plupart des médecins ne sont pas enthousiastes et hésitent à prescrire du cannabis médicinal; même dans des pays relativement tolérants sur le sujet comme les Pays-Bas. Un médecin sera cependant plus enclin à suggérer du cannabis médical dans le cadre du traitement de certaines affections médicales :

  • SEP (Sclérose En Plaques)
  • Nausées et vomissements dus au traitement du cancer, de l’hépatite C ou du VIH;
  • Spasmes musculaires causés par des blessures à la colonne vertébrale
  • Douleur chronique
  • Tics nerveux (comme dans le cas de la maladie de Tourette)
  • Douleurs nerveuses
  • Glaucome
  • Soins palliatifs
  • Épilepsie

Même si c’est une liste impressionnante, un médecin ne sera pas forcément disposé à prescrire du cannabis dans tous les cas. La perspective actuelle ne favorise l’option d’un traitement par le cannabis uniquement lorsque d’autres traitements se sont révélés inefficaces, ou si les effets secondaires de médicaments conventionnels sont trop nocifs. Bien sûr, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles quelqu’un préférerait utiliser du cannabis pour atténuer ses symptômes. L’option la plus simple est généralement de vous assurer que vous êtes bien informé et de choisir votre cannabis – en le payant vous-même. Si vous voulez obtenir une ordonnance pour du cannabis médical, vous devrez bien sûr en parler avec votre médecin.

discuter du cannabis médecin

Parfois, les patients sont les experts

Les médecins sont des experts professionnels. Ils suivent des années de formation médicale avant de pouvoir utiliser leurs connaissances pour aider les autres. Pourtant, malgré leur éducation, la plupart des médecins manquent de connaissances de base sur les alternatives naturelles telles que la marijuana. Même si un médecin reçoit une formation de base sur le cannabis médical, la plupart manquent de connaissances approfondies ou laissent les préjugés les guider.

Si nous voulons améliorer l’image du cannabis en tant qu’option de traitement utile et efficace, nous devons changer cet état de choses. Parler à votre médecin de la façon dont vous avez l’intention de bénéficier du cannabis pour votre santé pourrait contribuer à changer la position des médecins sur le cannabis médical.
Si vous hésitez à discuter du sujet avec votre médecin, rappelez-vous que vous êtes susceptible d’être ici l’expert en matière de cannabis. Il y a de fortes chances qu’en tant que patient, vous en sachiez plus sur le potentiel de l’herbe et des composés présents dans le cannabis que votre médecin. Par exemple, autant savoir que le programme d’études du médecin moyen ne couvre même pas le système endocannabinoïde. Si vous avez des connaissances de base sur les cannabinoïdes et les terpènes, vous êtes bien placé pour éclairer votre médecin sur la façon dont le cannabis pourrait vous aider.

En utilisant les conseils ci-dessous, vous pouvez vous préparer à cette conversation avec votre médecin sur le cannabis. Bien que nous supposions que vous allez parler de l’utilisation du cannabis comme médicament, il peut être tout aussi utile d’avoir cette conversation si vous êtes simplement curieux de connaître l’herbe et son impact sur la santé en général.

Mettre les choses au clair

Peu importe si vous êtes déjà familier avec l’herbe ou si vous avez l’intention de l’essayer à l’avenir, assurez-vous d’en savoir assez sur les propriétés et l’efficacité du cannabis. Explorez le monde des cannabinoïdes et des terpènes, en privilégiant des études scientifiques sérieuses où vous trouvez des preuves des mérites potentiels de ces composés en relation avec vos problèmes de santé. C’est la meilleure façon de montrer à votre médecin que vous êtes déterminé. Mais en plus, vous êtes susceptible de lui donner de nouvelles informations sur le cannabis.

cannabis doctor
Parfois, les médecins doivent aussi chercher la réponse sur Google…

Insistez sur le fait que de nombreuses personnes bénéficient de la consommation de marijuana pour vos symptômes. Si vous consommez déjà du cannabis, assurez-vous d’expliquer comment et pourquoi cela vous aide. Votre expérience personnelle peut aider votre médecin à voir comment le cannabis peut être vraiment efficace pour le traitement de certaines conditions médicales. Cela peut contribuer à un réel changement dans la communauté médicale au sens large.

Préférer les alternatives naturelles

Comme mentionné ci-dessus, votre médecin ne vous prescrira probablement du cannabis qu’en derniers recours, lorsque tous les autres traitements auront échoués. Si c’est le cas pour vous, vous avez probablement essayé divers types de médicaments sur ordonnance. Alors, vous constaterez peut-être que votre médecin est plus ouvert à envisager le cannabis médical. Si d’autre part, il vous suggère d’essayer d’abord d’autres médicaments, vous pouvez indiquer votre préférence pour des alternatives naturelles telles que le cannabis. L’herbe a l’avantage d’être peu susceptible de produire les effets secondaires graves souvent associés aux médicaments conventionnels. Et sachez que si votre médecin s’oppose toujours à la consommation de cannabis, vous avez toujours le droit à un deuxième avis.

Quelles variétés de cannabis fonctionnent le mieux ?

Si vous consommez déjà du cannabis pour soulager vos symptômes, vous avez probablement essayé différentes variétés pour savoir lesquelles vous conviennent le mieux. Si vous n’êtes pas sûr, informez-vous sur les différents cannabinoïdes et terpènes présents dans l’herbe, le système endocannabinoïde de votre corps et l’effet d’entourage.

Le THC est le principal cannabinoïde psychoactif produit par la plante. Il a des propriétés qui peuvent être efficaces contre les humeurs sombres ainsi que contre la douleur, l’inflammation, les nausées, etc. En dehors du THC, cependant, de nouvelles découvertes sur le potentiel de centaines d’autres cannabinoïdes sont régulièrement publiées.

terpènes marijuana médicale

Le CBD est un cannabinoïde non psychoactif. Il a également des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques ainsi que des effets apaisants. Le cannabis contient de nombreux autres cannabinoïdes, tels que le CBG, le CBN et le THCV, pour n’en citer que quelques-uns. Il peut être très utile d’en savoir plus sur les effets spécifiques de ces ingrédients actifs. Chaque variété de cannabis a son propre profil cannabinoïde. Les pourcentages de ces profils, ainsi que le profil terpénique déterminant le goût et l’odeur de l’herbe, indiquent le potentiel médicinal spécifique des souches de marijuana.

Si vous préférez éviter d’être high, votre meilleure option est une variété ayant des pourcentages en CBD plus élevés. Le CBD peut atténuer les effets du THC, et il a son propre potentiel médicinal substantiel. Le microdosage du cannabis est également une option. Cela vous permet de bénéficier de tous les composés actifs présents dans le cannabis (y compris le THC) tout en gardant la dose suffisamment faible pour éviter la plupart des effets psychoactifs.

Reprendre la responsabilité de votre santé

Espérons que votre médecin fera preuve d’ouverture d’esprit à l’égard du cannabis. Si ce n’est pas le cas, sachez que vous avez toujours la possibilité d’obtenir un second avis. Consulter un autre médecin peut vous permettre d’obtenir un avis plus nuancé. Il est important de prendre votre santé en main.

Essayez toujours de trouver des traitements qui correspondent à vos besoins personnels. Vous avez toujours la possibilité de cultiver votre propre cannabis ou de visiter un dispensaire si les lois le permettent. Mais il est toujours préférable d’en informer votre médecin. Et si le cannabis n’est malgré tout pas une option, vous pouvez essayer l’huile de CBD comme alternative. Un supplément de CBD à spectre complet vous permettra de bénéficier de tous les composés présents dans le cannabis, à l’exception du THC présent en quantité infime.

graines cannabis médical

Cultiver ou acheter votre marijuana médicale

Au cas où vous ne trouviez pas un médecin prêt à écouter vos questions et vos projets concernant le cannabis, vous avez toujours la possibilité de cultiver ou d’acheter votre cannabis. Si vous décidez de suivre cette voie, sachez que les réglementations locales peuvent vous en empêcher. Vérifiez que la loi ne s’y oppose pas dans votre lieu de résidence. Ensuite, il vous suffira de choisir la bonne variété de cannabis. Certaines variantes sont par exemple très adaptées au soulagement de la douleur, tandis que d’autres sont plus efficaces pour les troubles psychologiques et émotionnels.

Les dispensaires de qualité auront du personnel désireux et capable de vous informer sur tous les avantages et inconvénients de souches particulières pour des symptômes spécifiques. Même ainsi, il est conseillé d’y aller doucement et d’essayer de petites quantités pour expérimenter les effets dans des circonstances contrôlées. Astuce : gardez de quoi noter à portée de la main, ou utilisez votre téléphone pour prendre des notes. Vous pouvez réaliser que vous ne pouvez pas vous rappeler de tous les détails, et vous ne serez pas beaucoup plus avancé.

cannabis médecin

Information du patient et du médecin

Cultiver votre propre cannabis médical pourrait s’avérer plus facile que d’essayer de convaincre votre médecin. Ici aussi, choisir les bonnes graines pour cultiver votre marijuana médicinale est essentiel. Il en va de même pour trouver les informations les plus pertinentes. Nos blogs et descriptions de souches donnent aux producteurs les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix. Nos blogs Culture examinent en profondeur les aspects techniques de la culture du cannabis.

Notre site Web contient des informations utiles sur le potentiel du cannabis en cas de :

Et bien plus encore…

Rappelez-vous toujours que le cannabis n’est pas un remède miracle. Certaines conditions psychiatriques, par exemple, exigent une extrême prudence vis à vis du cannabis ou nécessitent de l’éviter complètement. De plus, les effets peuvent varier d’une personne à l’autre, alors ne vous fiez pas aux opinions et expérience d’autrui. Aussi, ne croyez pas tout ce que vous trouvez sur le cannabis sur le web. Appuyiez-vous sur des sources fiables qui étayent leurs affirmations par des preuves scientifiques. C’est la meilleure façon de maintenir une perspective critique sur le cannabis qui sera bénéfique pour vous et votre médecin.

Toujours plus d’informations sur la culture de marijuana médicale

Pendant ce temps, l’information scientifique sur le sujet continue de progresser. Nos blogs continueront en parallèle à vous informer sur le potentiel médical de la marijuana. Suivez-nous pour être sûr de ne rien rater ! Cela fera du cannabis médical une option plus viable, plus accessible et plus acceptée – pour vous, votre entourage et surtout votre médecin !

wiet staar rode ogen

Cannabis et Yeux Rouges

Avez-vous déjà eu les yeux rouges à cause du cannabis ? Si c’est le cas ne vous inquiétez pas : c’est commun et sans danger, même à long terme. C’est cependant, un signe révélateur que vous avez consommé de l’herbe. Cela met certains consommateurs mal à l’aise. Les yeux rouges ont tendance à déclencher des préjugés et des idées fausses sur la consommation de cannabis, ce qui peut causer une paranoïa. Comment les yeux deviennent-ils rouges et pourquoi certaines personnes sont plus affectées que d’autres ? Et que pouvez-vous faire pour l’empêcher ? Découvrez-le dans ce blog.

Pourquoi le cannabis cause-t-il des yeux rouges ?

Si vous avez déjà remarqué que vos yeux sont devenus rouges après avoir fumé du cannabis, vous l’avez peut-être attribué à l’irritation causée par la fumée. Ou peut-être que vous avez blâmé une crise de toux. Ce n’est pourtant pas ce qui a causé le phénomène des yeux rouges, du moins pas dans la plupart des cas.

Le cannabis peut causer des yeux rouges de plusieurs façons. Nous avons listé ci-dessous les causes les plus courantes :

Le cannabis baisse la pression artérielle 

Le THC, le principal cannabinoïde psychoactif dans l’herbe fait chuter la pression artérielle. Cela explique pourquoi le cannabis est utilisé contre le glaucome (cataracte), une affection causée par une pression excessive des liquides dans l’œil. Si la pression artérielle chute, la pression oculaire aussi. Cela permet aux veines des yeux de se dilater, ce qui les rend plus visibles et le blanc de vos yeux devient rose ou rouge.

L’effet de la baisse de la pression artérielle dû au cannabis ne se limite pas aux yeux rouges. Vous pouvez également vous sentir faible ou étourdi et être pâle. C’est la raison la plus courante pour laquelle le cannabis provoque des yeux rouges, mais les facteurs suivants peuvent également y contribuer :

Irritation par la fumée : si vous avez des yeux sensibles, ils peuvent s’irriter et rougir par contact avec la fumée que ce soit par le cannabis ou un feu de camp.

Déshydratation : votre corps a besoin de liquides pour métaboliser le THC. C’est pourquoi vous devriez boire suffisamment pour rester bien hydraté. Cela peut irriter le tissu oculaire et provoquer des rougeurs.

Comme vous pouvez le voir, les yeux rouges ne sont pas nécessairement causés par la fumée. Cela peut tout aussi facilement arriver en vapotant, en mangeant des comestibles ou si vous prenez de l’huile de cannabis.

yeux rouges cannabis

Qui est affecté par les yeux rouges ?

Ce serait bien si nous pouvions prédire qui aura les yeux rouges en consommant du cannabis et qui n’en aura pas. Malheureusement, ce n’est pas possible. Certaines personnes le remarquent tout de suite après leurs premières sessions, tandis que d’autres n’auront jamais les yeux rouges. Et puis il y a ceux qui ont les yeux rouges à chaque fois qu’elles consomment du cannabis. Et même si cela est totalement anodin, beaucoup de gens trouvent ce phénomène très gênant et inconfortable.

Cela dépend en grande partie de la génétique. La souche consommée est également un facteur. Ou peut-être que votre organisme doit s’habituer aux composés présents dans l’herbe. Il se peut que le corps s’adapte au fil du temps, réduisant ainsi vos risques de rougeur et d’irritation.

Conseils pour atténuer ou prévenir les yeux rouges

Les yeux rouges disparaîtront d’eux-mêmes une fois que le THC aura été métabolisé par l’organisme. Bien sûr, vous n’avez peut-être pas envie d’attendre que cela se produise. Heureusement, il existe plusieurs façons d’essayer de réduire ou de prévenir l’effet.

Essayez une autre souche

Les yeux rouges sont (habituellement) causés par le THC que contient le cannabis. Si vous consommez une souche forte en THC et que vous avez les yeux rouges, vous pouvez essayer une autre souche avec des niveaux de THC plus faibles. Par exemple, une variété de cannabis riche en CBD peut faire une réelle différence si vous voulez éviter les yeux rouges. De plus, le CBD (cannabidiol) peut également être un moyen utile d’atténuer les autres effets du THC. Au fait, saviez-vous que l’intensité d’un high n’est pas seulement déterminée par le taux de THC mais par beaucoup d’autres facteurs ? Les autres cannabinoïdes et terpènes parfumés dans la weed sont également extrêmement importants. Plus de THC n’est pas une garantie pour le type de high souhaité !

Commandez les meilleures graines de marijuana

Essayez le vapotage ou les comestibles

Si vous trouvez que l’irritation causée par la fumée vous donne les yeux rouges, vous pouvez essayer de vapoter ou de consommer des aliments comestibles comme alternative. Gardez à l’esprit, cependant, que si la fumée n’est pas la vraie cause, le THC dans les comestibles de cannabis peut encore causer des yeux rouges si vous mangez ou vapotez de l’herbe.

Restez bien hydraté

Boire beaucoup est un autre moyen de réduire la rougeur des yeux. Les yeux rouges pourraient même être un signe de déshydratation, comme cela peut arriver lorsque vous avez consommé trop de caféine un jour de grosse chaleur. Buvez deux verres d’eau pour vous réhydrater, et vous constaterez peut-être que la teinte rouge s’estompe. C’est aussi le meilleur moyen de lutter contre cette sécheresse de la bouche en coton. De plus, la saveur neutre de l’eau vous permet de goûter la richesse de votre variété préférée, et l’H2O c’est super sain !

Atténuez les yeux rouges avec des gouttes oculaires

Vous pouvez également vous assurer que vous avez des gouttes oculaires à portée de la main, mais prenez des gouttes spécifiquement contre les yeux rouges. Les veines de vos yeux vont se rétrécir sous l’effet du collyre diminuant ainsi la couleur rouge du fond de l’œil. Conseil d’expert : ne partagez pas vos gouttes oculaires avec d’autres personnes ; vous pouvez contracter des infections oculaires.

Refroidissement

Les yeux rouges après la consommation de cannabis peuvent également être réduits par le froid. Vous pouvez utiliser un pack froid apaisant rempli de glaçons (n’utilisez pas de glaçons directement sur la peau), mais une serviette froide humide fera également le travail. Le froid va contracter les veines et faire disparaître une partie de la rougeur. Incidemment, c’est aussi une excellente façon de se rafraîchir chaque fois que vous avez besoin de concentration.

Masquer les yeux rouges

Si rien ne semble fonctionner, ou si vous avez autre chose à faire que de vous détendre sur le canapé avec une banquise sur le visage, vous pouvez toujours avoir recours à des lunettes de soleil. C’est une astuce classique, mais ce n’est pas forcément adapté à toutes les situations.

Assis derrière votre bureau avec des lunettes de soleil peut être un peu suspect ; peut-être même plus suspect que d’avoir les yeux rouges. Il peut être utile de savoir, alors, que la plupart des gens ne font pas autant attention à votre apparence. Ils ne remarquent probablement même pas vos yeux rouges. Et s’ils le remarquent, vous pourriez toujours dire que vous n’avez pas bien dormi, ou que vous avez passé toute la nuit à vous fatiguer les yeux sur un jeu vidéo. Ou même que vous venez de nager dans une piscine chlorée pour une séance d’entraînement matinale saine !

masquer yeux rouges cannabis

Fini les yeux rouges à cause du cannabis ?

Nous concluons avec la pensée réconfortante que le problème des yeux rouges est principalement dans l’œil de l’observateur. Le cannabis peut vous donner des yeux rouges, oui ; mais c’est surtout gênant parce qu’ils vous donnent l’impression que tout le monde sait que vous fumez de l’herbe. Bien que vous n’ appréciez peut-être pas la réaction des gens qui s’en rendent compte, la plupart d’entre eux ne font même pas attention.

Heureusement, l’effet se dissipe tout seul, sans nuire en aucune façon à votre santé. N’hésitez pas à utiliser nos conseils pour vous débarrasser des yeux rouges, ou simplement l’éviter en choisissant une autre souche. Vous avez suffisamment de choix dans toutes nos variétés. Alors à partir de maintenant, les yeux rouges ne devraient plus être une raison de ne pas consommer du cannabis.

Choisissez vos graines !

COUCH LOCK

L’effet “Couch Lock” du Cannabis

Une sensation de détente profonde est l’une des principales raisons pour lesquelles le cannabis est tellement apprécié. Rester cloué au canapé permet de se détendre à un autre niveau, ajoutant un effet sédatif à cette expérience de rêveries du cannabis. Certaines personnes apprécient cette sensation tandis que d’autres préfèrent l’éviter. Etre scotché au canapé est un effet secondaire de certains types de cannabis. Le terme se réfère à être trop stoned pour même pouvoir se lever du canapé. Ce blog explique ce qu’est l’expérience où vous êtes cloué au canapé, ou couch lock, pourquoi il se produit, et comment vous pouvez l’éviter.

Qu’est-ce qui provoque le couch lock ?

Nous apprécions tous de temps à autre de passer un après-midi paresseux enfoncé dans le canapé. Mais si vous commencez à vous sentir tellement détendu que se lever semble complètement impossible ? C’est exactement le ressenti d’un couch lock de cannabis. La sensation physique de sédation devient si puissante que vous vous sentez incapable de bouger. Aussi désagréable que cela puisse paraître à certains, l’effet est totalement anodin.

Certaines personnes décrivent l’effet couch lock comme s’ils étaient entièrement recouverts de couvertures chaudes. Vos muscles se détendent alors que vous vous sentez fondre dans le canapé. L’activité mentale peut se poursuivre à son propre rythme régulier, mais le corps ne suit plus. Ne vous inquiétez pas : le couch lock disparait dès que le high du cannabis s’atténue.

Certains amateurs de cannabis recherchent activement la sensation de couch lock, tandis que d’autres ne veulent en aucun cas en faire l’expérience. Aussi agréable que cela puisse paraître, se débarrasser de la sensation de couch lock peut être délicat une fois qu’elle prend le dessus.

couch lock cannabis

Certains connaisseurs sont convaincus que le scotchage au canapé est causé par des souches de cannabis à dominance indica. La génétique Indica est connue pour ses effets narcotiques relaxants. Cela fait partie de ce que nous appelons un « bodybuzz ». Les sativas, en revanche, ont tendance à transmettre un regain d’énergie et un pic euphorique en conséquence. Pourtant, même si cette théorie peut sembler plausible, la vérité est plus complexe et nuancée.

Toutes les souches de cannabis ont des effets spécifiques déterminés par la composition biochimique de la plante, notre propre métabolisme et le cadre dans lequel nous nous trouvons. Si vous préférez évitez l’effet couch lock, il est utile de savoir ce qui en est la cause et ce qui peut être fait pour le contrer.

Composés du cannabis et couch-lock

Des études récentes ont identifié des centaines de différents composés actifs du cannabis. Ceux-ci comprennent les cannabinoïdes familiers tels que le THC, le CBD et le CBG ainsi que les flavonoïdes et les terpènes. À l’heure actuelle, il est impossible de déterminer exactement laquelle de ces substances est responsable de tous les effets uniques d’une variété de cannabis donnée. Toutes les plantes de marijuana contiennent des mélanges uniques de ces composés, influencés par des facteurs tels que le climat, l’éclairage, les conditions du sol et les techniques de culture. Par conséquent, les concentrations en terpènes, flavonoïdes et cannabinoïdes varient d’une souche à l’autre, et même d’une plante à l’autre.

Peut-être qu’un jour, nous serons en mesure d’identifier les effets spécifiques de ces substances distinctives du cannabis et la cause chimique du couch-lock. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’en arriver là. Cela est en partie dû à la façon dont les différents composés du cannabis interagissent les uns avec les autres. Ils s’influencent mutuellement dans un processus connu sous le nom d’effet d’entourage. Pour compliquer encore la situation, chaque consommateur a ses propres réponses uniques à tous ces composés actifs. Tout bien considéré, trouver quel ingrédient du cannabis provoque l’effet couch-lock est une affaire assez compliquée.

Le myrcène pourrait-il déclencher l’effet couch lock ?

Beaucoup de gens soupçonnent qu’un composé appelé myrcène est la vraie cause du couch lock. Le myrcène est un terpène produit par toutes sortes de plantes comme moyen d’autoprotection contre la prédation, la maladie et le rayonnement UV. Les terpènes sont des composés aromatiques, et le myrcène donne au cannabis son parfum végétal et terreux qui rappelle la cannelle et les clous de girofle. Vous trouverez également du myrcène dans des plantes comme la citronnelle, le houblon, le thym et le persil.

myrcène terpène cannabis amsterdam genetics

Bien que le myrcène contribue certainement aux effets du cannabis, il n’a pas été lié de façon concluante à l’effet couch-lock par la recherche scientifique. Nous savons cependant que le myrcène possède de puissantes propriétés relaxantes, ce qui rend les souches à haute teneur en myrcène particulièrement adaptées aux personnes souffrant de stress. Pendant ce temps, la recherche sur le cannabis se poursuit à un rythme soutenu. Dans un proche avenir, il se peut que nous découvrions quels composés du cannabis provoquent le couch lock.

Que faire lorsque vous êtes scotché au canapé ?

Si vous êtes scotché au canapé et que vous voulez en sortir, vous devez savoir que le sentiment de relaxation profonde peut être contrecarrée en faisant ou en mangeant quelque chose pour un effet inverse :

  • Agissez dès que vous commencez à sentir l’effet couch lock arriver. Prenez une boisson sucrée ou préparez une tasse de café fort. Ces boissons vous donnent un coup de pouce énergétique rapide qui peut vous aider à remettre votre corps en action. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être éviter cette sensation de couch-lock. S’il vous arrive aussi d’avoir des fringales (cette forte envie de nourriture et de snacks), mettez-les à profit. Ayez quelque chose qui procure beaucoup d’énergie, comme le chocolat ou d’autres friandises sucrées.
  • Une autre option consiste à combattre le mal par le mal et à allumer un autre joint. Bien sûr, ne prenez pas la même souche qui a déclenché le couch-lock . Optez plutôt pour un cannabis CBD. Le cannabidiol est capable de contrer certains des effets du THC et d’autres cannabinoïdes. Vous pouvez également utiliser de l’huile de CBD ou d’autres suppléments de CBD pour obtenir le même résultat.

Mettez-vous en mouvement. Essayez de rester actif et concentrez-vous sur quelque chose d’agréable pour sortir de ce canapé !

huile cbd
Essayez notre huile de CBD à spectre complet !

Prenez plaisir à l’effet couch lock du cannabis

Si vous ne vous trouvez verrouillé au canapé et que les conseils ci-dessus ne semblent pas fonctionner, vous devrez faire avec. Ce n’est peut-être pas ce que vous vouliez… Mais si vous parvenez à l’accepter, vous pouvez commencer à profiter de la relaxation inévitable et totale qu’il apporte. Se détendre sur ce canapé n’est pas si désagréable, après tout. Quoi qu’il en soit, l’effet se fera sentir rapidement, et votre santé n’en souffrira pas.

Si vous voulez vraiment éviter le couch-lock la prochaine fois, essayez de noter quelle souche de cannabis l’a causé, et dans quelle quantité. Gardez également une trace du moment précis où le couch-lock s’est enclenché. Cela vous donnera quelques outils de base pour réduire ou prévenir l’impact de ce phénomène de stoner bien connu.

cannabis paranoia

Le Cannabis et la Paranoïa

Lorsque vous êtes high ou stoned, votre cerveau fonctionne différemment. Cela peut être une bonne chose si vous consommez du cannabis pour contrer le stress ou gérer vos pensées négatives. Pour d’autres, le cannabis peut causer de la paranoïa. Cet effet secondaire est indésirable et pour beaucoup de gens, c’est une raison suffisante pour arrêter de consommer du cannabis. Un taux élevé de THC combiné avec des pourcentages très faibles de CBD et/ou de CBG semble favoriser la paranoïa. Vous découvrirez dans ce blog comment le cannabis peut vous rendre paranoïaque et comment vous pouvez l’éviter.

Paranoïa du cannabis : qu’est-ce que c’est ? 

Quand quelqu’un est paranoïaque, il est convaincu que les autres sont contre lui. Il devient méfiant et interprète mal les circonstances et interactions avec autrui. A cela peut s’ajouter un délire de persécution.  Une personne qui est paranoïaque aura toujours tendance à penser que quelqu’un ou quelque chose essaye de lui nuire. Les paroles les plus anodines peuvent soudainement être interprétées comme une attaque ou un indice qui suggère que quelqu’un essaie de les escroquer.

La paranoïa est cependant différente de l’anxiété. Il existe quelques similitudes, mais il est important d’expliquer la différence. L’anxiété ou l’angoisse est une émotion normale, surtout quand quelqu’un a vécu quelque chose d’effrayant et de traumatisant. L’anxiété peut induire une hypersensibilité à l’opinion d’autrui. Cette tendance génère du stress et de l’agitation chez la personne anxieuse. La principale différence ici est que quelqu’un souffrant d’anxiété pourrait douter, stresser et se sentir en situation de fragilité face au jugement d’autrui. Lorsque vous êtes paranoïaque, vous n’êtes pas dans le doute, mais complètement convaincu par vos pensées irrationnelles. La paranoïa peut être considérée comme une version extrême de l’anxiété.

cannabis paranoïa

C’est le cas de la paranoïa en général, en tant que trouble de la personnalité. Et c’est également le cas de la paranoïa déclenchée par la consommation de cannabis. Dans ce cas, quelqu’un n’est généralement pas paranoïaque, mais le ressent pourtant quand il est high. Les pensées paranoïaques s’estompe à mesure que l’effet du cannabis diminue. Quand quelqu’un fait l’expérience de la paranoïa du cannabis, ce n’est généralement pas une expérience agréable. Vous vous sentez méfiant, anxieux et stressé. Alors que certaines personnes ne ressentent jamais ces effets secondaires, d’autres ne peuvent pas les éviter. Comment cela fonctionne-t-il et comment pouvez-vous empêcher la paranoïa de prendre le dessus sur votre high ?

Le cannabis et le cerveau : pourquoi la paranoïa se produit-elle ?

Lorsque vous consommez du cannabis, les composants actifs pénètrent dans la circulation sanguine. Le cannabis est riche en cannabinoïdes, tels que le THC et le CBD. Comme la plupart d’entre vous le savent, le THC (tétrahydrocannabinol) est une substance psychoactive et le CBD (cannabidiol) a des propriétés apaisantes non psychoactives. En ce qui concerne la paranoïa, le THC est le composant le plus important.

Lorsque vous essayez de comprendre d’où vient la paranoïa, il est bon de comprendre comment fonctionne le système endocannabinoïde de l’organisme. Ce système intervient dans de nombreuses de fonctions différentes du corps humain, et celui de beaucoup d’animaux. Il s’assure que les endocannabinoïdes, produits par le corps, peuvent transférer des informations vers les cellules. Le SEC se trouve dans le système nerveux, le système immunitaire, le cerveau et de nombreux organes. La paranoïa est causée par la connexion que le THC peut faire dans le cerveau, en particulier dans les neurones de l’amygdale.

cbd cannabis

Lisez notre blog sur le Système endocannabinoïde

Le cannabis et l’Amygdale cérébrale

L’une des fonctions de l’amygdale est d’expérimenter, de traiter et de diriger les émotions, principalement l’anxiété et le stress. Les endocannabinoïdes sont également impliqués dans ce processus. Ils sont produits par votre corps pour réguler certaines émotions, comme l’anxiété. Ces endocannabinoïdes sont ensuite décomposés par les enzymes une fois qu’ils ont fait leur travail. Les cannabinoïdes végétaux comme le CBD et le THC peuvent coopérer avec le SEC de la même manière. Cependant ces cannabinoïdes ne sont pas décomposés par les enzymes. Le THC et le CBD peuvent rester dans le SEC, bien plus longtemps que nécessaire. Cela peut être la raison pour laquelle certaines personnes font l’expérience de paranoïa après avoir consommé du cannabis.

De plus, le THC se connecte avec les récepteurs GABA dans le cerveau. Cela provoque l’arrêt de la libération de dopamine par le cerveau. Ceci conduit à une amplification des taux de dopamine qui provoque une sensation euphorique. Lorsque vous consommez du cannabis pendant une période plus longue, la zone du cerveau qui est en charge des niveaux de dopamine devient surstimulée. Il en résulte une baisse des niveaux de dopamine, ce qui peut entraîner une anxiété sociale, et peut conduire à la paranoïa.

Comment prévenir la paranoïa du cannabis  ?

La paranoïa du cannabis a deux facettes : le cannabis peut également être utilisé pour lutter contre l’anxiété. Les recherches montrent que le THC a des propriétés anti-anxiété dans l’amygdale. Il peut même être utilisé en thérapie contre les PTSS. Pour certaines personnes cependant, le cannabis peut déclencher de l’anxiété et de la paranoïa. Heureusement, il existe de nombreuses façons de prévenir la paranoïa du cannabis.

Tout d’abord, choisissez la souche que vous consommez en fonction de ses effets. Plus le taux de THC est élevé et plus quelqu’un est susceptible de faire l’expérience de la paranoïa ou d’avoir autres effets secondaires indésirables. Une souche forte ou même des concentrés de THC peuvent rendre le dosage beaucoup plus difficile. En dehors de cela, le rapport CBD/THC peut également avoir une influence. Peu de recherches ont été faites sur ce point, mais à partir d’expériences et de quelques études primaires, il semble que les souches avec un rapport CBD/THC plus équilibré réduisent drastiquement les effets psychoactifs, minimisant ainsi le risque de paranoïa. Les souches équilibrées en CBD/THC deviennent de plus en plus populaires aux dans les états américains où le cannabis est légal. Le CBD peut  mettre en sourdine les effets psychoactifs du THC pour donner un high corporel plus calme et plus relaxant.

Risques et prévention

Un autre facteur important à considérer est votre humeur au moment de la consommation. Si vous êtes sensible à l’anxiété ou même à la paranoïa, le cannabis peut amplifier ces sentiments, surtout lorsque vous en consommez pour la première fois. Si vous avez un diagnostic de paranoïa, nous vous recommandons de consulter d’abord votre médecin, le cannabis pourrait ne pas être la fleur idéale pour vous.

Comme discuté précédemment, le CBD peut également minimiser les risques de paranoïa ou d’anxiété. L’utilisation de l’huile de CBD pourrait être une solution utile et naturelle pour lutter contre la paranoïa car elle désamorce le fonctionnement des récepteurs CB1 et CB2. Le THC, en revanche, active ces récepteurs. Vous pouvez choisir de consommer une souche de THC/CBD plus équilibrée, ou de mélanger une souche à prédominance de THC avec une souche à prédominance de CBD comme le CBD Blue Monkey. De cette façon, vous pouvez profiter des effets psychoactifs et relaxants du THC, tout en minimisant les risques de paranoïa.

souche CBD BLUE MONKEY

Essayez notre souche Blue Monkey au CBD !

Que faire lorsque vous vous sentez paranoïaque ?

Vous devenez paranoïaque quand vous consommez du cannabis ? Que faire ? Tout d’abord : demandez l’aide d’un ami ou d’une personne de confiance. Votre cerveau ne pense pas rationnellement, cette personne peut vous aider à y voir plus clair ! Aussi, n’oubliez pas de vous rappeler que le high est temporaire, tout comme l’anxiété. Installez-vous dans un lieu réconfortant, mettez de la musique relaxante et essayez de vous détendre. Si vous savez que le cannabis peut causer de la paranoïa pour vous personnellement, assurez-vous de choisir les souches avec lesquelles vous avez eu des expériences agréables et gardez de l’huile de CBD à votre portée. Cela peut vous aider à vous calmer chaque fois que le high est un peu trop intense.

cannabis horoscoop

Votre Horoscope de Cannabis

Chez Amsterdam Genetics, nous avons tendance à avoir une approche scientifique. Mais aujourd’hui, nous allons explorer le côté spirituel. Nous allons déterminer votre horoscope de cannabis ! Certains méprisent les horoscopes, d’autres ne jurent que par eux. Que vous y croyiez ou non, il est toujours intéressant d’y jeter un œil. Qu’est-ce que les étoiles nous ont dit sur vous, et quel genre de souche vous conviendrait le mieux ? Découvrons-le sans plus attendre !

Quelle souche de cannabis correspond à votre signe astrologique ?

Vous n’avez peut-être jamais lié l’alignement des étoiles à ce que vous aimez cultiver ou consommer. Cependant, beaucoup de gens prennent des décisions importantes en fonction de leur horoscope. Alors pourquoi ne pas vous baser sur votre signe du zodiaque ? Nous ne discuterons pas de la logique ou de la science de l’astrologie, ce n’est pas l’objet de ce blog. Au lieu de cela, nous allons directement explorer les horoscopes de cannabis pour chaque signe du zodiaque, alors découvrez vos affinités astrologiques avant d’acheter votre herbe !

Bélier (21 mars – 20 avril)

Certainement un signe du zodiaque qui a du tempérament, le Bélier spécialiste des hauts et des bas. Le bélier est peut être le signe le plus heureux, mais il peut perdre les pédales quand les choses ne vont pas comme il veut. Le Bélier est un vrai battant, ce qui a parfois des inconvénients. Parfois, ils en veulent juste un peu trop, ce qui entraîne beaucoup de frustration. Heureusement, notre horoscope du cannabis peut vous aider !

Pour ces moments où les choses ne vont pas assez vite, une variété indica est probablement la plus appropriée. Avec un body buzz lourd,  Critical Mass (Regular) vous aide à vous relaxer au maximum. Soyez sûrs que quelques tafs de cette étonnante souche vont apaiser vos nerfs et vous scotcher au canapé. Mais ne vous inquiétez pas, vous serez toujours en mesure de vous concentrer, afin que le Bélier puisse planifier et analyser toutes ses pensées et idées.

Taureau (21 avril21 mai)

Les Taureaux adorent leur confort. Relax dans le canapé, avec une série Netflix, et un maximum de snacks. Le taureau n’aura pas besoin d’une souche indica, Il risquerait de ne plus jamais décoller du canapé !

En plus de tout cela, les Taureaux savent réprimer leurs émotions, ce qui entraîne parfois une explosion. Lorsque les Taureaux veulent se sentir énergiques pour un moment convivial avec des amis, notre Grapefruit Superstar est celle qu’il leur faut. Une  souche à 90% sativa dominante aidera le Taureau à être plus social et actif, tant qu’ils ne dépassent pas la dose prescrite !

herbe et signe du zodiaque

Gémeaux (22 mai – 21 juin)

Les Gémeaux sont impulsifs, c’est sûr. En plus d’être très social, les Gémeaux aiment relever de nouveaux défis et réaliser de nouveaux projets. Cependant, finir ce qu’ils entreprennent n’est pas leur fort. En raison de la courte durée de leur attention, les Gémeaux auront du mal à tenir la distance pour finir un projet.

Cela ne les empêchera pas de relever un défi, mais puisque les Gémeaux peuvent facilement être dispersés, nous recommandons une souche qui n’aura pas besoin de temps et d’attention. Il n’y a pas de temps à perdre dans la vie active et trépidante des Gémeaux. C’est pourquoi nous recommandons une variété facile à autofloraison. Notre Choco Kush Autoflorissante n’aura pas besoin de trop de soins, et son effet est parfait pour les Gémeaux au cerveau hyperactif qui souhaitent un peu de sérénité.

Cancer (22 juin – 22 juillet)

C’est l’un des signes les plus empathiques du zodiaque. Un type sensible et introverti qui peut facilement deviner ce que ressentent les gens. Leur attitude réservée les empêchent d’exprimer leurs sentiments, même s’ils se sentent déprimés. Cela fait du Cancer un véritable reclus, mais qui n’hésitera pas à aller soutenir ses amis et sa famille en cas de besoin. Par conséquent, le cancer est l’un des signes les plus attentionnés et désintéressés de tous.

Compte tenu de tout cela, nous espérons que les Cancers auront envie d’essayer notre variété de cannabis Sketch. L’effet joyeux et exaltant de cette souche est parfait pour combattre le blues. En plus de cela, cette variété de cannabis permet d’éviter de broyer du noir.

Lion (23 juillet – 23 août)

Tout comme une star de cinéma, le Lion aime attirer l’attention, et cela ne lui coûtera pas beaucoup d’efforts ! Avec un caractère social et un grand sens de l’humour, les Lions savent se faire apprécier par la majorité des gens. Quand le Lion ne reçoit pas toute l’attention qu’il désire, ou si quelqu’un n’est pas d’accord avec eux, cela peut avoir des répercussions. Parfois même jusque dans des situations théâtrales, où le Lion fait la tronche pendant des jours.

Le Lion n’aime pas s’asseoir et ne rien faire, et n’a pas vraiment besoin de beaucoup de détente. Ils peuvent, cependant, utiliser une souche pour refroidir leur tempérament de feu. Quicksilver est la combinaison parfaite pour soulager le stress, tout en gardant un effet joyeux et énergique. Avec cette souche, le Lion gardera son sens des contacts humains tout en apaisant son tempérament impétueux.

graines Quicksilver

Achetez ici vos graines de Cannabis Quicksilver

Vierge (24 août – 22 septembre)

La vierge est un signe de terre, ce qui signifie qu’elle aime garder les deux pieds sur terre. En plus de cela, elles sont amicales, organisées et frugales dans leurs goûts. En raison de leur sobriété,  les Vierges peuvent souvent sembler simples et directs dans leurs interactions. Cependant ce n’est pas du tout le cas, la Vierge cultive un certain mystère.

La Vierge ne se montre réellement qu’aux gens qu’elle choisit, ce qui signifie qu’elle trompe son monde. La Vierge a beaucoup de mal à ne pas avoir le contrôle sur tout. En ce qui concerne les souches de cannabis, la Vierge aime toujours avoir le contrôle. Spicebomb offre un équilibre parfait entre un buzz corporel calme et un high cérébral subtil. Grâce à ses ancêtres à dominante indica, cette souche ne provoquera pas les effets trippants que d’autres signes du Zodiaque pourraient rechercher !

Graines Spicebomb

Spicebomb est disponible dans notre boutique en ligne

Balance (23 septembre – 22 octobre)

Ce signe du Zodiaque, la Balance, est le plus diplomatique de tous. Grâce à sa capacité à voir les situations sous tous les angles, elle est le médiateur parfait pour résoudre les conflits de leur entourage. La Balance ne s’énerve certainement pas facilement, et est très difficile à impressionner. Ce regard spécial sur la vie leur fait parfois oublier que d’autres personnes peuvent être plus facilement bouleversées ou blessées. Et cela peut causer des situations désagréables, lorsque la Balance ne voit que ses propres intérêts. La Balance aime aussi se moquer des gens à leur insu, et s’étonne que ce ne soit pas apprécié. Heureusement, grâce à leur heureuse personnalité fascinante, les Balances sont vraiment faciles à pardonner.

Nous avons choisi la souche Magic OG Kush pour aider toutes les Balances qui veulent toujours plus d’équilibre. Cette souche hybride s’équilibre uniformément et va frapper avec un léger buzz cérébral d’abord, suivi d’une forte sensation stoned qui vous encouragera à rejoindre votre hamac.

Scorpion (23 octobre – 21 novembre)

Scorpion est certainement le signe le plus intense du zodiaque. Autant le savoir ! Avec leur aura mystérieuse et leur grande intelligence, les Scorpions n’ont aucun problème à cerner le cœur de leurs proches. Quiconque entre dans la vie d’un Scorpion sera choqué par ce qui l’attend. Ce qui est garanti, c’est une bonne dose d’humour noir et d’immersion, et un Scorpion se souviendra de tout.

Le côté négatif de tout cela est la tendance possessive et jalouse du Scorpion. Quand un conflit se produit, il fera tout pour être du côté gagnant. Cela n’exclut pas l’agression verbale. C’est pourquoi nous recommandons une souche qui favorise les émotions sensuelles, et ne rendra pas le Scorpion trop bavard. Une souche dominante indica est sans doute la plus appropriée pour le Scorpion, comme notre souche Dutch Duchess. Avec des gènes issus de la Californie ensoleillée, cette plante donne un effet relaxant mêlé à une sensation euphorique de longue durée.

dutch duchess strain

Commandez vos graines Dutch Duchess ici !

Sagittaire (22 novembre – 22 décembre)

Les sagittaires sont aventureux par nature, et se déplacent avec aisance dans la vie, grâce à leur optimisme rayonnant. Cela rend leur horoscope de cannabis encore plus intéressant. Les Sagittaires aiment apprendre et ont tendance à avoir une passion pour la nature, les animaux et la philosophie. Ils préfèrent être autour de personnes ayant le même état d’esprit, et peuvent parler de leurs passions pendant des heures. Tous les traits de Sagittaires ne sont pas positifs, ils s’ennuient facilement et ne supportent pas les obligations. Ne vous attendez pas à ce qu’ils arrivent à l’heure, les Sagittaires arriveront quand ils le désirent.

Si un Sagittaire cherche à rendre ses amis aussi philosophiques qu’eux-mêmes, un Super Silver Haze pourrait faire l’affaire. Cette souche donne un effet créatif explosif et énergique, garanti pour déclencher des conversations profondes !

Capricorne  (23 décembre – 20 janvier)

Le Capricorne est un signe du zodiaque intelligent et séduisant. Grâce à leur perfectionnisme, les Capricornes sont souvent très tendance. Ils exigent le meilleur d’eux-mêmes, le bien n’est jamais assez bon : il doit être parfait. Cela pourrait donner l’impression que le Capricorne est très individualiste parce qu’il aime résoudre ses problèmes par lui-même. Malgré son caractère franc, un Capricorne peut être un grand ami. Il sera toujours là pour vous, quoi qu’il arrive.

Même si le Capricorne ne dévoile pas facilement ses émotions, il sera toujours là pour les autres. Nous conseillons à tous les Capricornes de tendre la main aux autres plus souvent, et de s’ouvrir davantage. Et pour l’y aider, nous recommandons la variété Lemon Haze, une souche joyeuse qui permet de voir la vie dans une nouvelle perspective. En outre, cette souche est garantie pour vous faire rire et bavarder. Cela pourrait même déclencher le côté romantique du Capricorne si rigide.

Verseau (21 janvier – 19 février)

Tout comme un ruisseau, le Verseau a une personnalité imprévisible et excentrique. Une chose est sûre, les Verseaux ne s’ennuient pas facilement. Ils sont ouverts à de nouvelles idées, à condition qu’elles soient fun. En raison de leur personnalité polyvalente, les Verseaux sont désireux d’expérimenter et d’apprendre de nouvelles choses. Ceci, combiné à leur caractère social, fait de lui un excellent interlocuteur.

Il y a cependant une ombre au tableau, le Verseau peut être incroyablement têtu et peut même s’énerver grave quand il est contrarié. Dans une situation comme celle-ci, les Verseaux profiteront d’un peu de solitude. La compagnie idéale dans ce cas-là serait notre souche Green Magic, qui convient parfaitement à l’horoscope de cannabis du Verseau. Grâce à son côté dominant indica, cette souche mettra le corps et l’esprit à l’aise d’une manière agréable.

Poissons (20 février – 20 mars)

Une personnalité spirituelle, douce et rêveuse, c’est comme ça que nous décririons le signe des Poissons. Il a généralement un côté artistique, qui peut donner lieu à de belles œuvres d’art lorsqu’elles s’accompagnent de leur profondeur de pensée. Même si les Poissons sont des gens très respectueux, ils tiennent à avoir raison. Ils n’ont pas nécessairement envie de proclamer leurs opinions tout le temps, mais quand quelqu’un dépasse la ligne, ils foncent dans le tas. Les poissons ne savent pas toujours rester calmes, mais ils préfèrent généralement éviter les affrontements violents.

Dans le pire des cas, les Poissons éviteront les autres. Ils sont sympas, mais ne vous attendez pas à ce qu’ils fassent le premier pas. Pour soutenir leur côté créatif et social, nous conseillons notre variété Blue Amnesia Haze. Poissons préparez vos pinceaux et vos outils car après avoir fumé cette souche vous aurez envie de les utiliser !

les meilleures graines de cannabis en fonction de votre horoscope

Votre horoscope et votre correspondance personnelle parfaite pour le cannabis

Et.. ? Pouvez-vous sentir l’inspiration des étoiles pour votre prochaine culture de cannabis ? Prenez cet horoscope du cannabis et naviguez vers notre boutique en ligne pour acheter les graines de cannabis faites pour vous ! Ou consultez ce blog pour plonger encore plus profondément dans la mer de graines de cannabis et trouver celles qu’il vous faut !

 

kief cannabis

Le Kief de Cannabis ?

Dans le monde du cannabis, le kief ne reçoit pas l’attention qu’il mérite. C’est dommage, parce que c’est sacrément puissant ! Dans ce blog, nous allons examiner de plus près  ce qu’est le kief, un type de cannabis particulier.

Qu’est ce que le kief de cannabis ?

Le Kief est un puissant produit résiduel après que les bourgeons de cannabis ont été séchés, transformés ou broyés dans un moulin. Nous avons tendance à le brosser du bout des doigts ou à le jeter tout en nettoyant notre broyeur ou notre boîte de rangement. Grosse erreur  !– Découvrez pourquoi ci-dessous !

Chaque fois que le cannabis séché est traité, il perd certains de ses trichomes. Ce sont les minuscules « cristaux » blancs qui ornent les bourgeons matures. Ils contiennent la plupart du THC, du CBD et d’autres composés cannabinoïdes actifs de la plante. Les trichomes contiennent également des terpènes, qui déterminent la saveur et l’odeur du cannabis ainsi que certains de ses effets. Dans la nature, ils aident à protéger la plante contre les insectes prédateurs et d’autres menaces.

Le kief contient peu de matières végétales par rapport à sa charge en trichomes et terpènes. C’est pourquoi  il est plus puissant que la plupart des colas séchés ou le hashish. Cela le rend d’autant plus intéressant pour les amateurs de cannabis !

kief cannabis

Le mot Kief

Vous pouvez penser que Kief est un mot d’argot hollandais pour la poudre de trichome, mais ce n’est pas pour cela qu’il sonne si peu anglais. Kief, ou kaif (كيف), pour être plus précis, est un mot arabe pour « narcotique » ou « plaisir » – et dès que vous y gouterez, vous comprendrez pourquoi.

Collecte de cannabis Kief

Lorsque le cannabis est récolté à plus grande échelle, les cultivateurs fument souvent le kief qui s’est collé sur leurs doigts. Peu d’entres nous feront l’expérience de récolter un champ de cannabis entier. Cependant, il existe des broyeurs spéciaux pour faciliter la collecte du kief. Ceux-ci se composent de trois ou quatre sections comprenant un tamis à mailles fines pour séparer le kief des autres matières végétales. Au fond de ces broyeurs, une fine couche de couleur claire s’accumule, sans les morceaux verts habituels de matière végétale. C’est un moyen vert facile de collecter votre propre kief.

Utilisez le grinder comme d’habitude, mais après le meulage, tapotez-le fermement contre une surface dure pour faire tomber le kief dans la section inférieure. Cela peut prendre un certain temps avant que vous ayez assez de kief dans votre Grinder. Mais ça vaut le coup d’attendre !

Vous pouvez également récupérer le kief avec des grinders ordinaires, mais vous il faudra faire attention aux autres matières végétales qui se mélangent avec la poudre de kief. Si vous faites attention, vous devriez pouvoir obtenir du kief sans broyeur spécial.

kief cannabis grinder

Utilisation du Kief de Cannabis

Évidemment tant qu’à faire, autant faire le meilleur usage du kief que vous parvenez à recueillir. Le kief est l’un des produits de cannabis les plus polyvalents, ce qui signifie que vous disposez du choix de son utilisation. Le kief peut être fumé, mangé ou transformé en concentrés tels que le hachish ou la colophane. Vous trouverez les meilleures utlisations pour le kief ci-dessous  :

Roulez avec

La façon la plus simple d’utiliser le kief est de le rouler dans un joint avec une fleur émiettée ou du hashish pour ajouter de la profondeur à l’expérience. Cependant, pour les créatifs, enduire des joints avec du Kief  peut être un sacré défi. Vous pouvez soit lécher le papier roulé et le saupoudrer de kief, ou utiliser du miel comme alternative. Avec ça les joints ressemblent à des œuvres d’art, avec en plus des effets sensiblement amplifiés.

Kief Comestible

Tout comme la fleur de cannabis ordinaire, le kief peut également être utilisé pour cuisiner des produits comestibles. Le mélanger avec des ingrédients tels que le beurre, le miel ou même le vin peut en faire un excellent matériau de cuisson. Assurez-vous que le kief est chauffé pour le décarboxyler, ou il aura peu ou pas d’effet. Vous pouvez trouver sur internet de nombreuses recettes délicieuses pour tous ceux qui souhaitent faire preuve de créativité et offrir à leurs hôtes une curiosité gastronomique très spéciale.

hash

Faites du hashish

Faire du hashish à partir de n’importe sorte de kief collecté est un jeu d’enfant. Il suffit de le ramasser et de le rouler entre deux doigts pour obtenir une petite boule de kief. C’est en fait la même technique que les cultivateurs de cannabis marocains utilisent depuis des siècles. Après avoir ramassé la récolte, ils se retrouvent avec assez de kief sur les mains pour le rouler en une grosse boule de bonté ganja.

Le hashish peut cependant être produit en utilisant des techniques plus avancées. Pour en savoir plus, lisez notre blog sur la fabrication du hashish en détails.

Boissons au Kief

Une autre façon intéressante de consommer du kief est de l’ajouter à son café ou thé  : il suffit de saupoudrer votre boisson. La chaleur du liquide aidera le kief à dissoudre et à activer les cannabinoïdes. Comme pour tous les comestibles, le système digestif peut prendre jusqu’à 90 minutes pour absorber les cannabinoïdes. Mais l’effet high résultant est inévitablement beaucoup plus durable que si vous aviez fumé du kief dans un joint.

colophane kief cannabis

Colophane

Les connaisseurs de cannabis avec un penchant pour les comptes Instagram reconnaîtront sans aucun doute le plan suivant. Imaginez un bourgeon placé entre deux morceaux de papier sulfurisé pressés avec un fer à friser chaud. Imaginez maintenant une magnifique mélasse jaune épaisse qui suinte, brillant dans la lumière. Cette substance est appelée colophane. Et il est facile d’en fabriquer à partir du kief mais aussi des fleurs de cannabis !

Vous n’aurez besoin que d’une feuille de papier antiadhésif et d’un fer à friser ou d’un fer à repasser ordinaire. Placez le kief entre deux couches de papier, chauffez-le et récupérez la colophane résultante – c’est aussi simple que cela ! Veillez cependant à maintenir le dispositif de chauffage à une température minimale, sinon la chaleur ruinera toute la saveur en carbonisant les terpènes. Du fait que la colophane est séparée des autres matières végétales, elle est plus puissante que les fleurs ordinaires. Cela a des conséquences évidentes sur ses effets, tant d’un point de vue médical que récréatif. En quantité, il y en aura moins que la fleur placée à l’origine dans la presse, c’est pourquoi la colophane est appelée un concentré.

 cultiver graines marijuana amsterdam genetics

Résine

La colophane n’est pas la même chose que de la résine qui est un autre type de produit du cannabis transformé, existant sous plusieurs formes. La résine est la substance collante naturellement présente dans les glandes de résine ou les trichomes contenant les cannabinoïdes. Le rôle de la résine semble être la protection des composants actifs contre les rayons UV du soleil.

La résine traitée est fabriquée par congélation des fleurs récoltées, puis par extraction chimique pour recueillir les composés actifs. La colophane, en revanche, est le produit concentré qui reste après compression du kief ou des bourgeons entiers sous haute pression et chaleur modérée. Aucun solvant n’est utilisé dans ce processus, ce qui donne un produit plus naturel. Sachez cependant que la colophane peut être fabriquée à partir de toutes sortes de plantes différentes : elle n’est pas toujours destinée à la consommation !

Kief, la prime d’un cultivateur de cannabis

Quoi qu’il en soit, tout producteur de cannabis doit d’abord faire une récolte avant de pouvoir mettre la main sur du kief – ou avoir du kief sur les mains. Toutes les plantes de cannabis produisant du kief,  vous pouvez utiliser n’importe quelle souche pour l’obtenir. Le kief est une forme très pure des composants actifs présents dans le cannabis. Cela signifie qu’il peut être très puissant, mais il peut également transmettre la saveur des terpènes d’une souche d’une manière très claire. Tous les cultivateurs d’herbe obtient du kief en tant que produit (secondaire) de sa récolte. Le kief exprime le bouquet complet de souches particulièrement savoureuses. Cela s’explique parce qu’il ne contient pas les arômes acides de la matière végétale ou de la chlorophylle. Cela rend encore plus intéressantes les sensations gustatives particulières telles que la Tangerine G13 ou les graines de Spicebomb.

Dans l’ensemble, le cannabis kief est une récompense spéciale pour le cultivateur en remerciement de la patience investie dans sa récolte. Bien sûr, commander les meilleures graines de cannabis est la première étape sur la voie de cette récompense ! Nous vous suggérons donc de prendre un bon départ ici…

Les meilleures génétiques de Kief

Trop Stoned ? Astuces pour Faire Descendre le High

Que vous soyez un consommateur expérimenté ou un novice complet, vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous êtes trop high ou trop stoned. Cela peut s’avérer problématique, en particulier avec les variétés de cannabis les plus psychédéliques. En effet, ces souches stimulent l’agitation du mental ce qui peut être parfois un peu difficile à gérer. Heureusement, cela s’estompe toujours après un certain temps et les pires moments ne durent généralement que quelques minutes. Cependant, si vous voulez surmonter ces effets, voici quelques conseils rapides pour que l’excès de « stoned » soit vivable.

Qu’est-ce que ça fait d’être trop stoned ?

Vous n’êtes-vous pas sûr d’être trop stoned ? Peut-être qu’il se passe autre chose ? Pour lever le doute nous commençons ce blog en passant en revue certains signes révélateurs que vous êtes allé trop loin. La marijuana peut produire toutes sortes d’effets, y compris certains des effets secondaires que nous décrivons ici . Nous avons également répertorié les principaux effets que les gens recherchent activement dans le cannabis, y compris ses propriétés relaxantes, stimulantes, un sentiment d’euphorie ou un meilleur sommeil. Ce blog, cependant, fait un zoom sur ce que l’on ressent quand on est trop stoned. Et bien sûr la marche à suivre pour alléger les effets indésirables.

Anxiété

Le cannabis peut déclencher un état d’anxiété mental et physique. Vous pourriez sursauter au moindre bruit ou remarquer que votre rythme cardiaque s’accélère bien au-delà de votre pouls normal. Habituellement, vous ne saurez même pas pourquoi vous êtes si anxieux, mais cela ne change rien.

Paranoïa

Lorsque vous devenez paranoïaque, vos pensées deviennent moins rationnelles. Vous pouvez par exemple avoir l’impression que vous agissez bizarrement, ou que les gens se moquent de vous ou parlent de vous dans votre dos. C’est pourquoi c’est une bonne idée de profiter du cannabis dans un environnement sûr comme votre domicile, avec des amis en qui vous avez confiance. Et sachez que la plupart des gens ne prêtent pas attention à votre comportement autant que vous le pensez.

trop stoned cannabis

Confusion

J’ai dit ça à voix haute ou c’était juste une pensée ? De quoi parle ce film ou cette conversation ? De telles pensées confuses sont courantes après avoir consommé trop de cannabis. Ils ne sont pas dangereux du tout, mais ils sont un signe assez certain que vous êtes trop stoned.

Nausée, évanouissement ou étourdissement

Si vous forcez trop sur la dose de cannabis, vous risquez également de vous sentir mal du fait de nausées soudaines. Certaines personnes peuvent aussi se sentir faibles ou avoir des vertiges. Ces sensations sont désagréables, mais elles s’estompent assez rapidement. Il suffit de prendre un peu d’air frais ou un verre d’eau ou faire quelques exercices de respiration ou simplement s’allonger un peu.

cannabis high remèdes astuces

Comment éviter de se sentir trop défoncé

Comme vous le savez, mieux vaut prévenir que guérir. Alors commençons par vous éviter de finir dans les choux. Pour les explorateurs de cannabis inexpérimentés, il est généralement préférable de commencer lentement en ne prenant qu’une ou deux bouffées. Il est difficile de prédire les effets spécifiques du cannabis, car ceux-ci dépendent des souches, de votre état d’esprit, de la qualité de votre alimentation et d’autres facteurs. Il est donc particulièrement difficile d’anticiper le high les premières fois que vous essayez du cannabis. Vous remarquerez l’effet dès les premières minutes. De là, vous pourrez donc décider si vous souhaitez intensifier l’expérience ou non. Nous recommandons cette approche facile même pour les consommateurs expérimentés, en particulier lors de l’essai de nouvelles variétés.

Cannabis Comestible

Manger des produits comestibles au cannabis peut avoir des effets très différents que de fumer ou vapoter de l’herbe. Lorsque ingérés, les cannabinoïdes pénètrent dans la circulation sanguine par le tube digestif plutôt que par les poumons. Vous remarquerez les premiers effets dans l’heure qui suit. Cependant, n’envisagez pas une seconde portion avant deux bonnes heures. De cette façon, vous serez sûr que l’effet de l’ herbe est à son top. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’en manger trop et de vous apercevoir trop tard que vous êtes trop stoned. Cette deuxième portion de produits comestibles au cannabis était de trop. Assurez-vous également de ne pas consommer de produits comestibles à jeun. L’intensité de l’effet risquerait de vous surprendre.

Comestibles trop stoned tips
Soyez prudent en mangeant du cannabis !

Faire un gâteau au cannabis

Il est très facile de fabriquer vos propres produits comestibles, par exemple en utilisant du beurre de cannabis pour faire des brownies. Cependant, un certain sens de la modération est de mise lorsque vous faites une pâtisserie. Supposons que vous transformiez cinq grammes d’herbe avec un modeste 10% de THC en un seul lot de beurre. Si vous utilisez ce beurre pour cuire 15 brownies, chaque brownie contiendra environ 30 mg de THC. C’est un dosage assez élevé, adapté uniquement aux consommateurs expérimentés. Des doses plus modestes sont d’environ 5 mg de THC, et les doses régulières pourraient être fixées à environ 10 mg. C’est donc une bonne idée de diviser le brownie de 30 mg de notre exemple en trois parties égales pour vous assurer de ne pas être trop défoncé.

Pour ceux qui n’aiment pas les mathématiques ou la cuisine, des produits comestibles sont également disponibles dans la plupart des distributeurs de qualité. Ceux-ci doivent indiquer une indication des pourcentages de THC sur l’emballage. De cette façon, le simple fait de suivre les instructions contribue grandement à un dosage approprié.

Et si vous deveniez trop stoned ?

Bien sûr, malgré ce qui précède, même les personnes prudentes peuvent être trop stoned. Peut-être que la fleur de quelqu’un d’autre vous a frappé plus fort que prévu, ou peut-être que ces produits comestibles ne font de l’effet que trois heures plus tard. Alternativement, votre tolérance pourrait s’avérer plus faible que prévu. Quoi qu’il en soit, même les vétérans du cannabis n’aiment pas se sentir trop stoned. Heureusement, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour dissiper cette sensation.

Ne paniquez pas

C’est la chose la plus importante à garder à l’esprit : il n’y a aucune raison de paniquer – nous le promettons. Les effets du cannabis fumé durent généralement entre 30 minutes et trois heures, et les effets des produits comestibles s’estompent en dix heures, max. Mieux encore : l’expérience réelle de se sentir trop stoned après avoir fumé ne dure généralement pas plus de quinze à vingt minutes.

Restez calme et attendez que la sensation s’estompe. Personne n’est jamais mort d’une overdose de cannabis : en théorie, cela nécessiterait de fumer 650 kilos de cannabis en quinze minutes. Une performance qui serait physiquement impossible même si quelqu’un voulait essayer.

bad trip tips marijuana

Continuez à manger et à vous hydrater

Fumer du cannabis provoque souvent une « bouche de coton », une sensation de sécheresse dans la bouche. Ce phénomène a été étudié en 2006. Il s’avère que le THC bloque les récepteurs qui signalent normalement au cerveau de produire de la salive. La bouche sèche qui en résulte est inoffensive, mais néanmoins gênante. La meilleure contre-mesure est de continuer à s’hydrater, de préférence avec de l’eau. N’essayez jamais de boire de l’alcool pour atténuer cette sensation de bouche sèche : cela aggravera l’effet et pourrait causer des nausées et d’autres effets indésirables.

Certaines personnes rapportent que manger des fruits et des noix les garde les pieds sur terre après avoir été trop stoned au cannabis. Ils décrivent ces aliments comme capables de “reconnecter” le corps et l’esprit, mais en outre, cela permet certainement de calmer les fringales.

Grains de poivre noir

Cela peut sembler étrange, mais c’est un remède incontournable pour de nombreuses personnes (y compris Neil Young !). L’odeur du poivre noir, ou le fait de mâcher quelques grains de poivre, aide prétendument à réduire le high, illico presto. Il existe même des preuves scientifiques pour étayer ces affirmations.

Les principaux composés actifs du cannabis sont les cannabinoïdes et les terpènes. Comme vous le savez, les cannabinoïdes sont des substances telles que le THC et le CBD. Celles-ci interagissent avec les récepteurs du système endocannabinoïde humain pour produire le high. Par contre, les terpènes, donnent au cannabis son parfum et sa saveur caractéristiques, mais ils influencent également les effets des cannabinoïdes. Vous trouverez des terpènes non seulement dans le cannabis, mais dans la plupart des plantes aromatiques. Le principal terpène du poivre noir est le Pinène (alpha), connu pour rendre plus alerte et améliorer la concentration.

Black pepper too high

Mâcher des grains de poivre noir permet aux cannabinoïdes de l’herbe d’interagir avec le pinène, ce qui produit un effet apaisant et calmant. Ces interactions sont connues sous le nom d’effet d’entourage. En termes simples, le parfum du poivre noir signale au THC de se calmer, ce qui permet aux consommateurs d’émerger et de retrouver un sentiment d’équilibre.

Trouver des distractions quand vous êtes trop stoned

Parfois, le meilleur remède contre les pensées qui s’emballent est simplement d’en faire abstraction. Essayez de vous distraire en trouvant des activités simples qui produisent des sentiments positifs. Il peut s’agir de regarder votre série préférée, de jouer à un jeu avec des amis ou simplement de vous promener avec un proche. Cela vous évitera de vous enliser dans des sentiments négatifs. Et cela pourrait même libérer de l’espace mental pour diriger votre high.

Douches Ou Bains

Une autre idée utile est de passer quinze minutes à prendre une bonne douche chaude pour tranquilliser l’esprit. Si vous en avez l’occasion, prendre un bain chaud peut également vous aider à lutter contre un effet stoned trop lourd.

cbd cannabis comestible gummies

Prenez du CBD lorsque vous êtes trop stoned

Le THC contenu dans le cannabis fait planer en se liant au système endocannabinoïde ; plus spécifiquement aux récepteurs CB1. Ce faisant, le THC peut augmenter la fréquence cardiaque, modifier la perception sensorielle et influencer la fonction de mémoire. Le CBD se connecte également aux récepteurs du SEC, mais ce faisant, il bloque le THC. De cette façon, le CBD peut réduire l’intensité des effets du THC. Des études indiquent que le CBD peut être utilisé pour contrôler un niveau élevé de THC, ce qui peut être utile lorsque vous êtes trop stoned.

Si vous vous demandez comment vous assurer de ne consommer que du CBD, nous avons nos graines spéciales Blue Monkey CBD qui attendent tout cultivateur. Celles-ci contiennent la génétique CBD idéale pour les cultivateurs de cannabis médicinal et les amateurs de CBD récréatifs. Mais, nous savons que cultiver quoi que ce soit une fois que vous êtes trop défoncé est une vraie gageure ! C’est exactement pour cette raison que nous avons une gamme de produits CBD prêts à être commandés en ligne. Ceux-ci sont très utiles à garder à portée de main lorsque vous décidez de consommer du cannabis. Les amateurs d’herbe devraient toujours avoir un paquet de gélatines au CBD prêt pour un soulagement rapide chaque fois qu’ils sont accidentellement trop stoned. C’est un excellent moyen de parer à toutes les éventualités, tout en ayant une gourmandise et un peu de distraction à portée de la main !

Hash et Herbe : les Différences

De manière générale, lorsque les gens parlent des différences entre le hasch et l’herbe, ils prétendent que le hasch les rend somnolents tandis que l’herbe a tendance à leur donner un high plus actif. Mais est-ce vraiment si simple ? Et quelle est exactement la différence entre l’herbe et le hasch ? Ce blog va éclairer vos lanternes.

Qu’est-ce que l’herbe ?

Commençons par le début : que sont exactement l’herbe et le hasch ? Dans la plupart des régions du monde, l’herbe, également connue sous le nom de cannabis ou de marijuana, évoque les bourgeons floraux des plants de cannabis femelles. Ces boutons floraux sont également connus sous le nom de colas.

Comment l’herbe est-elle fabriquée ?

Au fur et à mesure que les plantes de cannabis progressent dans leur cycle de vie naturel, leurs bourgeons deviennent plus gros et plus puissants. Les spécimens femelles font tout ce qu’ils peuvent pour être pollinisés par les mâles. Cependant, toute personne qui cultive de l’herbe essaiera d’empêcher une telle pollinisation. En effet, la pollinisation incite les femelles à produire des graines plutôt que des composés de cannabis plus actifs. En fin de compte, les boutons floraux contiennent du THC, du CBD, divers cannabinoïdes et des terpènes. Tous ces composants se combinent pour produire un effet stoned ou high.

Ces effets varient selon les souches et les applications récréatives ou médicinales d’un high. Le cannabis peut être consommé contre la douleur, l’insomnie, la dépression ou les nausées, par exemple. C’est pourquoi tant de gens décident de cultiver leur propre herbe – c’est en fait assez facile si vous savez comment vous y prendre.

cannabis weed

Les boutons floraux femelles atteignent leur plein potentiel après une floraison d’environ huit à douze semaines. Comme vous pouvez le voir à leurs trichomes scintillants, les têtes sont maintenant prêtes à être récoltées. Après cela, les colas doivent sécher pendant environ deux semaines, puis continuer à durcir dans des bocaux en verre. Cette procédure s’appelle le curing : un moyen important de s’assurer que l’herbe est prête à consommer. Les terpènes qui produisent l’arôme d’une variété atteignent leur potentiel maximal et les effets de l’herbe se renforcent également. Au final, cela donne des têtes vertes fermes, séchées et parfumées prêtes à être consommées. C’est l’herbe telle que nous la connaissons depuis des années.

Excellente herbe issue des meilleures graines de cannabis

Il existe un grand nombre de variétés de cannabis. Les coffeeshops néerlandais et les distributeurs d’autres pays vendent du cannabis de qualité variable. Cependant, de plus en plus de gens préfèrent cultiver leur propre herbe. Les têtes séchées sont soit fumées, soit vaporisées, soit transformées en comestibles ou en huiles. L’herbe peut être divisée en variétés indica ou sativa, ou en variantes haze ou kush. Certains types de weed provoquent un buzz corporel, tandis que d’autres types ont tendance à se concentrer davantage sur les effets mentaux d’un buzz cérébral. Mais en fin de compte, tout dépend de la génétique. La meilleure herbe (et hasch !) est cultivée à partir des meilleures graines de cannabis au monde.

Qu’est-ce que le hashish ?

Le hasch, parfois appelé « haschich » ou « haschisch », est une forme raffinée des trichomes que l’on trouve sur les boutons floraux que nous appelons l’herbe. Le mot vient de l’arabe, où « haschich » (حشيش) signifie chanvre en poudre. La méthode de production est l’une des principales différences entre l’herbe et le hasch. Le hasch est produit en séparant la résine des autres matières végétales présentes dans les bourgeons de cannabis. Cette adaptation peut être effectuée par différents moyens. Certaines des traditions de fabrication de hasch les plus célèbres proviennent d’Inde, du Maroc et d’Afghanistan.

hash weed

Comment est fabriqué le hasch ?

En Afghanistan et au Maroc, le hasch est produit en pilant et en tamisant la fleur de cannabis séchée en garda ou en kief. Le kief est une poudre fine très riche en trichomes. Comme mentionné ci-dessus, ces trichomes contiennent les cannabinoïdes qui provoquent les effets (psychoactifs et autres). Le kief est ensuite chauffé pour créer la substance collante caractéristique de couleur jaune verdâtre à brun foncé. Le hasch indien est fabriqué différemment. Ici, les trichomes sont séparés des bourgeons frais en les faisant rouler entre les paumes des mains. Finalement, seule la résine brune collante reste sur la peau des mains, qui est ensuite roulée en boules. Dans la tradition marocaine, en revanche, le hasch est pressé à froid jusqu’à ce que le kief se solidifie en un produit compressé collant. Cela deviendra éventuellement un bloc de hasch tel que nous le connaissons en Europe.

Comme vous pouvez le constater, la fabrication de hasch est une activité qui prend du temps. En fait, c’est un artisanat traditionnel et une forme d’art qui s’est perfectionné au cours des siècles. Ces procédures complexes donnent un produit au goût complètement différent et souvent plus concentré que les bourgeons séchés utilisés pour le produire. Cela explique pourquoi le hasch est généralement plus cher que l’herbe : il faut simplement plus de temps et de ressources pour le fabriquer !

Pour les cultivateurs modernes, le hasch peut être un véritable régal gourmet ou simplement un produit exclusif de la récolte finale. Fabriquer votre propre hash peut se faire de différentes manières, mais c’est un sujet pour un autre blog.

hashish cannabis

Consommation d’herbe et de hasch

L’herbe peut être fumée en broyant les bourgeons séchés en petits morceaux, après quoi elle peut être fumée pure ou combinée avec du tabac.

Le hachish doit être émietté en petits morceaux ou roulé en une fine barre s’il est suffisamment mou. Il peut ensuite être roulé dans un joint avec du tabac. Contrairement à l’herbe, le hasch ne peut pas être fumé sans tabac ou produits similaires dans un joint.

Les connaisseurs peuvent également choisir de faire preuve de créativité et de consommer de l’herbe ou du hasch en utilisant des produits comestibles, un bang ou un Weezy, par exemple. Ce sont en fait des manières plus pures de consommer de l’herbe et du hasch puisqu’elles ne nécessitent pas l’ajout de tabac.

Différence d’effets entre l’herbe et le hasch

Après avoir lu ce qui précède, vous commencerez peut-être à vous interroger sur la vieille hypothèse selon laquelle le hasch a tendance à produire des effets « stoned » alors que l’herbe a tendance à rendre les consommateurs « high ». Eh bien, devinez quoi : vous avez raison de le faire !

Se sentir « stoned » fait généralement référence à un buzz corporel, accompagné de sensations de détente et de douceur dans le corps et l’esprit. Être « high » a tendance à impliquer plus de sensations énergétiques, et stimuler la créativité et des expériences plus « trippantes », souvent interprétées plutôt comme un buzz mental.

Comme vous l’avez peut-être deviné, le hasch et l’herbe peuvent être fabriqués à partir des mêmes variétés. Les niveaux relatifs de cannabinoïdes restent les mêmes pour les deux produits, bien que leurs concentrations soient différentes. Le hasch a tendance à être plus concentré et donc plus puissant. La principale différence entre l’herbe et le hasch est la concentration plus élevée de ce dernier, qui rend la saveur et les effets encore plus distincts.

L’idée que le hasch et l’herbe produisent des effets différents par définition s’avère donc être un peu un mythe urbain. Pourtant, il n’est pas difficile de voir d’où cela vient. Le hasch traditionnel (souches) a tendance à contenir des niveaux élevés de CBD. Cela indique que les différences présumées entre l’herbe et le hasch classique sont davantage déterminées par les ratios CBD:THC que par les seuls pourcentages de THC. Le CBD est le cannabinoïde qui peut dans une certaine mesure atténuer les effets du THC. Dans un sens, le CBD a tendance à apaiser l’esprit tandis que le THC le stimule.

Le hash primé fabriqué avec nos génétiques Fatkid’s cake

Haschisch ou herbe : une question de goût ?

Jadis, les gens avaient de la chance s’ils pouvaient choisir entre l’herbe et le hasch. Aujourd’hui, une incroyable gamme de variétés de cannabis sont disponibles pour satisfaire les préférences de chacun. À l’époque, le hasch était généralement importé et fabriqué à partir de variétés traditionnelles. Il était alors facile pour les connaisseurs d’anticiper les effets stoned. De nos jours, les consommateurs ont plutôt tendance à se perdre dans toutes les variétés et options proposées par le marché. C’est pourquoi il est généralement préférable de se concentrer sur les valeurs de THC et de CBD des variétés disponibles pour faire un choix éclairé. Les souches riches en THC commencent généralement à environ 15% de THC. Cependant, si ces souches contiennent également 2% de CBD, les effets du THC ont tendance à être plus faibles en conséquence.

weed cannabis hash

Les variétés de cannabis et de hash

De plus, les variétés de cannabis et de hasch à dominance sativa ont tendance à produire des effets plus énergétiques que les variétés à dominance indica. Ensuite, on trouve toute une gamme de cannabinoïdes et de terpènes moins importants qui ajoutent leur nuance particulière grâce à l’effet d’entourage. C’est pourquoi les variétés d’Amsterdam Genetics indiquent toujours leurs pourcentages de CBD et de THC ainsi que d’autres composants dans leur catalogue de graines de cannabis. Demander ces pourcentages est parfaitement acceptable aussi dans les officines. N’importe quel bon Bud tender pourra vous en dire plus à leur sujet.

hashish hasheesh

Bien sûr, le dosage est également un facteur décisif dans l’effet de tout type d’herbe ou de hasch. De plus, la puissance varie entre les récoltes et chaque plante individuelle. Donc même les cultivateurs dévoués ne peuvent pas prédire le résultat exact à l’avance. C’est le charme des produits naturels, comme l’herbe et le hasch ; heureusement, ce n’est pas le choix qui manque. Nous avons tellement de bonnes génétiques parmi lesquelles choisir ! Et peu importe si le verdict final est en faveur du hasch ou de l’herbe.

Sex and cannabis

Selon les études : le cannabis améliore le sexe pour les femmes

La vie sous les draps s’améliore-t-elle avec de l’herbe ? Une étude sous un angle quelque peu inattendu montre que les femmes qui consomment du cannabis ont des relations sexuelles plus nombreuses et plus satisfaisantes. Une équipe de recherche de l’Université de Stanford en Californie a en effet récemment révélé des résultats encourageant sur le sexe et le cannabis. Bonne nouvelle pour les “fangirls” d’Amsterdam Genetics – après tout, le meilleur cannabis ne vous procure-t-il pas le meilleur orgasme ?

Cannabis et Sexe = Fumette Torride ?

Une nouvelle étude semble le prouver. Selon les résultats, une fréquence croissante de consommation de cannabis est liée à une expérience sexuelle améliorée. Cela comprend des orgasmes plus nombreux et plus profonds, une libido en hausse et une satisfaction post-coïtale accrue. Les chercheurs ont révélé leurs conclusions basées sur les derniers résultats d’ études américaines.

L’équipe de recherche, affiliée à l’hôpital universitaire local, a travaillé avec une chaîne de magasins de cannabis légal. Les clientes de ces commerces ont été invitées à participer à l’étude via une enquête anonyme. Ils ont pu ainsi collecter des données auprès de 452 femmes. Les résultats ont été publiés en 2020 dans la revue académique Sexual Medicine.

L’herbe comme aphrodisiaque : « Indice de la Fonction Sexuelle Féminine »

Alors, comment prouver que le cannabis est un véritable aphrodisiaque ? Un moyen bien connu de cartographier la sexualité féminine est l ‘indice de la fonction sexuelle féminine, également appelé enquête FSFI. Sur la base de ce questionnaire, les femmes peuvent indiquer comment elles vivent leur vie sexuelle. Plus ce score est élevé, meilleure est la fonction sexuelle d’une personne.

Sur les 452 femmes inscrites à cette étude, 72,8% consommaient du cannabis quotidiennement. Dans les trois quarts de ces cas, elles fumaient du cannabis séché. Ce groupe de femmes a déclaré des scores FSFI plus élevés que les participantes qui consommaient moins ou pas de cannabis. Selon les chercheurs, cela est particulièrement visible dans le domaine du désir sexuel.

weed sexe femmes
Sexe, femmes et cannabis: que dit la science ?

Les types de cannabis et les méthodes de consommation n’ont-ils pas un effet sur le sexe ?

Les chercheurs ont également conclu que l’effet fonctionne dans les deux sens. Moins la consommation de cannabis est intensive, plus le risque de dysfonctionnement sexuel chez la femme est élevé. En d’autres termes, le cannabis rend les femmes plus disposées à s’engager dans une activité sexuelle et, de plus, elles sont plus satisfaites de leurs expériences sexuelles.

Il convient également de noter que la méthode de consommation du cannabis et les variétés chimiques n’influencent pas systématiquement les scores FSFI ou la probabilité de dysfonctionnement sexuel. En d’autres termes, le type de weed et la manière dont elle est consommée font peu de différence. Les résultats montrent que les produits comestibles sont tout aussi efficaces que les joints ou les bangs. Voilà pour l’idée que le chemin du cœur passe par l’estomac…

Malgré ces résultats, les connaisseurs affirment souvent que les souches et les variantes de weed ont un impact certain sur la fréquence et la qualité du rapport sexuel. Cela pourrait bien être dû aux différents profils de cannabinoïdes et de terpènes disponibles aujourd’hui.

Avoir du Nez pour un Bon Coup

Les émotions, les sentiments et les odeurs sont interconnectés à un niveau physiologique profond. Nous en avons tous fait l’expérience: vous remarquez une odeur spécifique et cela déclenche instantanément une forte réponse émotionnelle. L’odeur du cannabis peut susciter des souvenirs d’expériences antérieures ; surtout si l’odeur est associée à de bons souvenirs. Cependant, de telles associations pourraient également être déclenchées par des terpènes dans certaines souches, qui sont responsables de l’odeur et de la saveur de l’herbe. Plus de 100 terpènes de cannabis ont été découverts à ce jour ; chacun avec ses propres effets subtils sur votre high.

 

cannabis vie sexuelle amélioré

Certains terpènes, comme le limonène, ont des effets stimulants et vitalisants. D’autres terpènes comme le myrcène ont plutôt une influence calmante. Tous ces effets peuvent jouer un rôle dans l’expérience sexuelle; Ainsi, par ce raisonnement, les types et les souches de weed peuvent faire une différence dans le vécu, peu importe à quel point ces différences sont personnelles.

Variétés Sativa et Indica : un esprit sexy ou un corps voluptueux ?

En plus, les différents effets des variétés indica et sativa peuvent également avoir un impact sur le lien entre le sexe et le cannabis. En termes très grossiers, les variétés sativa ont tendance à provoquer des effets stimulants concentrés sur l’esprit. Les variétés Indica, en revanche, provoquent généralement des effets plus orientés physiquement en particulier sur la relaxation. Logiquement, nous pourrions nous attendre à ce que ces différents effets influencent les expériences sexuelles de façons distinctes. Pour certains, le sexe peut être davantage une expérience mentale, tandis que pour d’autres, l’accent est davantage mis sur l’aspect purement physique. A noter que ces expériences ont également tendance à différer entre les hommes et les femmes.

Il semble donc que nous soyons loin d’un verdict final sur la question du cannabis et du sexe. Voyons ce que la science peut nous dire sur le «pourquoi» derrière l’herbe et le plaisir sexuel.

Pourquoi le cannabis peut-il améliorer le sexe?

Jusqu’à présent, les chercheurs n’ont pas réussi à déterminer exactement pourquoi le cannabis peut améliorer la vie sexuelle des femmes. Cependant, d’autres études ont exploré comment l’utilisation des phytocannabinoïdes présents dans le cannabis peut avoir des effets sexuels positifs. Cependant, ces effets n’ont pas été prouvés de manière concluante et ils sont loin d’être incontestables.

Plus de Cannabis, Moins de Tension, Plus de Sexe

L’une des hypothèses de base de l’équipe de recherche est que le cannabis a un effet positif sur les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde humain (SEC). Les récepteurs CB1 de cet important système sont en partie responsables des neurones sérotoninergiques qui sécrètent la sérotonine. La sérotonine joue à son tour un rôle important dans la sexualité féminine.

L’équipe déclare également que de nombreux consommateurs de cannabis utilisent de l’herbe pour se sentir moins anxieux, tendus et coincés dans leur tête. La réduction de l’anxiété et des inhibitions pourrait avoir des effets positifs sur la libido, l’expérience sexuelle et le sentiment d’autonomisation sexuelle. Cela aurait à son tour pour effet d’augmenter les niveaux de satisfaction, d’orgasmes et d’excitation sexuelle. De plus, le THC peut changer la perception du temps. Cela signifie, selon l’équipe de recherche, qu’il peut prolonger la sensation de plaisir sexuel.

endocannabinoïde système sec cb1 cb2 récepteurs cannabis

Plus de Recherches sur le Lien entre le Cannabis et le Sexe

Bien que les dernières recherches sur l’effet du cannabis sur la perception féminine de la sexualité soient intéressantes, ce n’est en aucun cas la première recherche explorant la relation entre le cannabis et une meilleure satisfaction sexuelle. Ce ne sera certainement pas la dernière non plus, car il reste encore beaucoup de questions sans réponse.

Les Différences de Consommation de Cannabis entre les Hommes et les Femmes diminuent

Une étude antérieure a examiné les différences d’effets de la consommation de cannabis sur les hommes et les femmes. Ces dernières années, la différence entre les sexes dans la consommation de cannabis et sa fréquence ont commencé à diminuer. Pourtant, même si les femmes réduisent l’écart, elles n’apprécient pas nécessairement l’herbe pour les mêmes raisons que les hommes. C’est une découverte fascinante, et cela demande plus de recherches supplémentaires. Une étude de 2017, par exemple, a démontré que les hommes et les femmes ressentent les effets du cannabis différemment. Cela pourrait expliquer en grande partie pourquoi les femmes qui consomment du cannabis déclarent avoir des relations sexuelles plus nombreuses et satisfaisantes. Alors que les hommes ne déclarent pas forcément la même chose. Pourtant, il reste encore beaucoup d’autres explications à explorer.

Nos graines de cannabis les plus chaudes : découvrez les meilleures variétés d’AG pour le sexe

L’expérience sexuelle est très subjective, et donc chacun aura ses préférences personnelles en ce qui concerne les variétés de cannabis idéales pour la romance et le sexe. Néanmoins, nous avons sélectionné deux de nos variétés les plus populaires pour vous aider à faire le bon choix. On trouve au palmarès une variété à dominance sativa pour mettre davantage l’accent sur les aspects mentaux du sexe, et une bombasse à dominance indica pour intensifier le plaisir physique. Il ne vous reste plus qu’à juger par vous-même, et sans plus tarder…

Hybride Sativa Sexy : Lemon Haze

Avec son buzz cérébral notre sativa Lemon Haze fonctionne comme une fusée à deux étages : le début agréable avec une subtile euphorie mentale est suivi d’un effet indica picotant dans tout le corps. Les tensions se relâchent tandis que les sens s’ouvrent à de nouvelles expériences. C’est une variété sexy par excellence incluant à la fois le mental et le corps comme zones érogènes pour une expérience intégrale sous les draps…

souche lemon haze sativa sexe

En termes de goût et d’odeur, une charge en terpènes de limonène et de myrcène ravit l’expérience sensorielle, tout en maîtrisant les inconforts potentiels lorsque des vagues de plaisir descendent de la nuque jusqu’au bout des orteils. Un niveau modeste de 19% de THC garantit une concentration et une attention totales sur vous-même et votre partenaire pour durer jusqu’au bout de la nuit !

Hybride Indica Intime : Green Magic

Si vous songez à pratiquer la magie en chambre, les graines de Green Magic sont votre variété de cannabis aphrodisiaque de prédilection. Ces graines contiennent des génétiques à dominance indica magnifiquement équilibrées pour rendre n’importe quel haricot magique vert de jalousie.

souche green magic indica sexe

L’effet sensuel de Green Magic prend rapidement possession de chaque centimètre carré du corps tandis que l’arôme excitant de menthe et de chocolat stimule les passions. Ici, le myrcène et le caryophyllène ajoutent de la profondeur et du feu à cette variété déjà passionnante. L’effet de son héritage sativa partiel est narcotique mais profondément relaxant. Ce qui permet de donner facilement toute votre attention à la romance sensuelle qui vous préoccupe. En outre, la caresse enveloppante et apaisante de cette variété à dominance indica revitalise les nerfs et les muscles, ouvrant la voie à des échanges torrides qui durent, durent et durent encore…

Cultiver votre propre cannabis; Cela vous procure-t-il une meilleure vie sexuelle ?

Alors, voici la question à un million de dollars, chers dames et messieurs qui cultivent de l’herbe : la culture de votre propre marijuana améliore-t-elle votre vie sexuelle ? Nous serons parfaitement honnêtes et admettrons que nous ne pouvons pas fournir de garanties scientifiques solides à ce sujet. Pourtant, les résultats des études mentionnées ci-dessus sont pour le moins prometteurs … Ce que nous savons, cependant, c’est que de plus en plus de femmes commencent à cultiver leurs graines de cannabis. Alors mesdames : qu’attendons-nous ?

Cannabis sexe sexy

Il ne peut y avoir aucun mal à donner à votre vie sexuelle un coup de pouce naturel, n’est-ce pas ? Et même si nous attendons toujours des preuves concluantes, peut-être que le nombre croissant de femmes cultivatrices est suffisamment significatif…

Si vous souhaitez cultiver du cannabis, visitez la boutique en ligne d’Amsterdam Genetics et suivez nos blogs de culturepour obtenir des conseils et tout savoir sur les différentes techniques. Et n’oubliez pas: vous trouverez toujours les variétés les plus sexy ici, chez nous !