taxi driver amsterdam stoned

Étude: 1 chauffeur de taxi sur 5 à Amsterdam travaille défoncé’

Il y a un nombre étonnamment élevé de personnes qui fument au travail à Amsterdam ; selon une étude révélatrice de l’Université d’Amsterdam, le coffee shop Tweede kamer et le Coffee shopAmsterdam. Nous ne sommes pas ici pour juger, les résultats de cette étude sont suffisants pour que nous commencions à dire “utilisez votre tête”. Au moins pour certaines professions…

La haute cuisine à Amsterdam

Le personnel de cuisine et du secteur de la restauration d’Amsterdam est le chef de file des professions où l’on travaille défoncé. Il apparaît que 22,9 % des employés travaillent sous l’influence du cannabis. En d’autres termes, environ un employé sur quatre fume avant de prendre son service – un nombre important de personnes en somme.

Mais soyons honnêtes, quel est le pire qui puisse arriver quand on est défoncé en cuisine? À part quelques petits accidents personnels avec le feu, des couteaux tranchants et des plaques chauffantes bien sûr.

Travailleurs défoncés dans le bâtiment et les chauffeurs de taxi

Il devient plus dangereux de se défoncer au travail lorsque cela implique davantage de personnes et de machines de chantier. Prenez par exemple les travaux de construction. Malgré les dangers liés aux machines lourdes et aux chantiers de construction, l’étude révèle qu’un travailleur du bâtiment sur dix à Amsterdam se défonce pendant les heures de travail.

construction worker high on cannabis
On pourrait penser que le fait d’utiliser des machines lourdes et dangereuses vous ferait reconsidérer l’idée de fumer avant le début de votre travail… [Photo de Spencer Davis sur Unsplash]

Pire encore, à Amsterdam, un chauffeur de taxi sur cinq conduit sous l’influence du cannabis. Bien que certaines recherches indiquent que la consommation de cannabis n’augmente pas le risque d’accident de la route, cela reste une activité dangereuse. De plus, il est toujours illégal de conduire sous l’influence de l’herbe ; cela reste un crime punissable aux Pays-Bas.

Utilisez votre tête”

Les autres professions “à forte consommation” mentionnées dans l’étude sont les aides-soignants professionnels (9,5 %) et les architectes (7,2 %). En outre, l’étude mentionne quelques emplois spécifiques: les développeurs de sites web, les agents immobiliers et les baristas (sommeliers de café). Rien de problématique, contrairement aux professions mentionnées ci-dessus.

Ces données ont conduit Paul Wilhem, propriétaire des coffee shops Tweede Kamer et CoffeeshopAmsterdam à lancer une campagne, avec l’intention d’informer le public sur l’usage responsable du cannabis.

Ces données confirment ce que je soupçonnais déjà”, déclare Paul. C’est pourquoi nous lançons la campagne “Utilisez votre tête” pour informer les gens sur une consommation plus responsable du cannabis”. L’objectif de la campagne est évidemment de dire: “Ne travaillez pas défoncés”. Vous souhaitez en savoir plus ?

Obtenez une brochure d’information

[Opening photo by Jannes Glas on Unsplash]