mainlining cannabis

Le Main-Lining Pour Cannabis

Quiconque cultive du cannabis découvre rapidement que ce n’est pas vraiment sorcier. Ce sont des plantes robustes qui résistent assez bien. Cependant, pour tirer le meilleur parti de vos cultures et maximiser vos récoltes, de nombreuses techniques de culture existent. L‘une d’elle est le main-lining. Cette technique permet non seulement d’obtenir plus de têtes en améliorant le rendement, mais elle est également parfaite pour la culture dans des espaces confinés. Alors, qu’est-ce que le main-lining du cannabis et comment ça marche ? Découvrez-le ci-dessous !

Photos par GardenOfHerbs – merci beaucoup ! Jetez un œil à cette génétique AK Choco Kush et Insta @gardenofherbs ! Et comment tenir un journal de culture

Qu’est-ce que le main-lining de cannabis ?

À la base, une plante de cannabis a besoin d’eau, de nutriments, d’air frais et de soleil. Cela suffit pour faciliter la croissance, la floraison et la production de têtes de haute qualité. Si vous souhaitez investir un minimum de temps dans vos plantes, ces quatre facteurs suffiront. Cependant, les cultivateurs qui veulent augmenter le rendement de leurs récoltes peuvent obtenir de meilleurs résultats en appliquant la technique du main-lining sur leurs plants de cannabis.

Dans des circonstances normales, les plants de cannabis poussent dans une forme spécifique, génétiquement prédéterminée. Chaque spécimen est doté d’un seul bourgeon dominant de type cola entouré d’un certain nombre de petites fleurs. L’application des techniques de main-lining permet aux cultivateurs d’orienter cette croissance, et d’obtenir plusieurs bourgeons de taille égale.

Les plants développent ainsi plusieurs branches principales, par exemple, 8, 16, voire 32 si la technique est répétée. L’espace disponible est le principal facteur restrictif. Plus une plante développe de bourgeons, plus elle aura tendance à grandir en hauteur.

main-lining weed marijuana
Un beau bouquet de 8 gros bourgeons d’AK Choco Kush tout fleuri !

En moyenne, les plantes à huit branches principales atteindront environ 60 cm. Les plantes à 16 bourgeons atteindront au moins 1m ; à 32 colas, elles dépasseront facilement les 2m.

Topping et Training à Faible Stress

Le main-lining du cannabis est une technique de palissage combinée impliquant de l’étêtage (topping) ainsi que des aspects du training à faible stress. Elle peut être appliquée par les débutants et les cultivateurs chevronnés, mais ne vous y trompez pas : le main-lining peut être une source de stress important pour votre plante, malgré ses composantes à faible stress. Le main-lining comporte des risques, mais s’il est appliqué avec succès, ceux-ci sont compensés par les rendements supplémentaires au moment de la récolte. Alors, le main-lining du cannabis en vaut-il la peine ? Nous avons listé pour vous ci-dessous les avantages et les inconvénients de cette technique de culture.

Avantages et inconvénients du main-lining sur le cannabis

Comment savoir si le main-lining est une bonne idée ? Cette technique de culture présente des avantages intéressants, mais aussi des inconvénients. Le récapitulatif ci-dessous vous permettra de décider par vous-même.

Les avantages des techniques de main-lining du cannabis

Le main-lining est une excellente technique pour les cultivateurs de cannabis disposant d’un espace limité. Le main-lining permet d’obtenir un rendement maximal sur une surface de sol restreinte en favorisant la croissance de plusieurs bourgeons principaux par plante. Au moment de la récolte, vous verrez exactement ce que ces avantages impliquent.

De plus, le main-lining est une technique de culture du cannabis relativement simple. Les risques de dommages (permanents) sont minimes, car le stress et les dommages potentiels aux plantes sont limités aux étapes initiales de la culture. Une fois que les branches principales se sont formées, l’entretien d’une plante main-line est assez facile.

Et pour finir, le main-lining de cannabis est un moyen très efficace de tirer le meilleur parti d’un espace de culture limité et d’options d’éclairage restreintes. En prime avec cette technique, les plants ont tendance à pousser de manière très régulière, ce qui en fait un régal pour les yeux bien avant la récolte.

les meilleures graines de cannabis amsterdam genetics

Les inconvénients du main-lining

Le principal inconvénient du main-lining est sa tendance à prolonger le stade végétatif des plants de cannabis. Cela signifie que vos plants mettront plus de temps à commencer à fleurir ; une ou deux semaines de plus dans la plupart des cas. La raison de ce retard est le stress causé par les interventions d’étêtage précoce. Les plants auront besoin d’un certain temps pour s’en remettre.

Gardez également à l’esprit que le main-lining n’est pas une technique adaptée aux souches de cannabis autoflorissantes. Les variétés à autofloraison ont des temps de floraison beaucoup plus courts. L’application du main-lining entraînerait un tel stress pour ces plants que la récupération prendrait environ la moitié de leur cycle de vie. Cela rend les génétiques à autofloraison impropres au main-lining.

L’application du main-lining aux cultures de cannabis en intérieur nécessite un éclairage de haute puissance pour s’assurer que la lumière atteigne toutes les branches inférieures. La recommandation minimale ici est d’utiliser des lampes HPS, LED ou MH de 150W.

Un autre facteur à prendre en compte est la hauteur de la salle de culture. Les plantes à huit branches nécessitent au moins 75 cm du sol au plafond, et la multiplication du nombre de bourgeons exige des salles de culture de plus en plus hautes.

Le Cannabis en 4 étapes

Maintenant que vous savez ce qu’est le main-lining, ainsi que ses avantages et ses inconvénients, vous êtes prêt à la mettre en pratique en suivant les quatre étapes décrites ci-dessous.

Étape 1 : Démarrage

Pour que cette technique fonctionne, il faut d’abord repérer les nœuds. En biologie végétale, les nœuds sont les points où les branches latérales sortent de la tige. L’origine d’une branche latérale est un nœud ; l’espace entre deux nœuds est appelé l’entre-nœud, ou espace internodal.

Voilà, maintenant nous sommes prêts pour l’étape 1 du main-lining du cannabis. Supposons qu’après avoir fait germer et planté vos graines de cannabis, elles ont donné naissance à de jeunes plantules saines. Laissez-les pousser jusqu’à ce que la plante produise au moins six entre-nœuds. Cela garantit un système racinaire bien développé. Et surtout la force d’âme dont vos plants de cannabis ont besoin pour se remettre du stress initial causé par l’approche du main-lining.

mainlining cannabis

MainlineAKChocoKush2

Étape 2 : Façonner la plante

Lorsque le plant atteint la hauteur appropriée, coupez la tige juste au-dessus du troisième nœud, en comptant à partir du sol. Pour ce faire, utilisez la technique de coupe décrite dans notre blog culture sur l’étêtage (topping). Ce troisième nœud est le point de départ de vos efforts d’étêtage. Laissez les feuilles en éventail du troisième nœud intactes, mais enlevez tout le reste du feuillage et du matériel végétal sous ce nœud. Vous obtiendrez ainsi une tige nue, ce qui permettra à la plante de concentrer toute son énergie sur le troisième nœud crucial. Votre travail doit maintenant aboutir à une seule tige centrale avec deux feuilles en éventail divisées en forme de Y.

MainlineAKChocoKush3

mainline wietplant

Étape 3 : Étêtage et training

Maintenant, laissez les deux branches restantes pousser jusqu’à ce qu’elles aient quatre entre-nœuds chacune. Soutenez la plante si nécessaire en attachant les branches. Encore une fois, enlevez tout le matériel végétal excédentaire au niveau du deuxième nœud et enlevez toutes les branches et les feuilles en dessous du troisième nœud. Vous êtes maintenant bien parti pour obtenir les huit branches principales que vous souhaitez. Assurez-vous que les branches poussent horizontalement en appliquant la technique du training à faible stress. Cela permet à toutes les branches d’avoir le même espace pour se développer pendant qu’elles se remettent des coupes précédentes.

MainlineAKChocoKush5

MainlineAKChocoKush6

Étape 4 : Vers les 8 bourgeons

A ce stade, vos plantes poursuivent leur phase végétative de façon normale. Gardez un œil sur l’évolution et assurez-vous que les branches sont formées horizontalement. Lorsqu’elle commencera à fleurir, vous verrez 8 branches principales ou même plus si vous répétez le processus d’étêtage. Si vous voulez essayer, laissez chaque branche pousser jusqu’à 5 nœuds. Ensuite étêtez les branches comme décrit ci-dessus et enlevez à nouveau l’excès de feuillage.

Si vous pensez que huit colas sont suffisants, ou si vous manquez d’espace pour aller plus loin, laissez simplement les branches horizontales trouver leur propre chemin vers la lumière. Vous obtiendrez ainsi une plante en forme de couronne avec plusieurs branches principales. Celles-ci seront bientôt parsemées de bourgeons étincelants, véritables joyaux de la couronne. Signe que vous avez réussi !

Si tout se passe comme prévu, votre plant de cannabis pourra commencer à fleurir une fois que les opérations de main-lining seront terminées. A partir de maintenant, surtout ne la stressez pas davantage. Une fois la floraison commencée, vous feriez mieux de vous préparer. Une fois votre projet de main-lining terminé, votre plant de cannabis devrait commencer à ressembler à l’époustouflante créature de ces photos !

cannabis mainlining toppen

cannabis mainlining oogst

Plus de bourgeons, ou s’arrêter à huit ?

Les cultivateurs de cannabis qui ont vraiment maîtrisé la technique du main-lining peuvent continuer à la répéter. Si votre plante peut supporter le stress, ces huit bourgeons peuvent en donner seize, puis trente-deux. L’astuce consiste toutefois à savoir quand s’arrêter. Demandez-vous si vous voulez vraiment stresser davantage vos plantes et si vous êtes prêt à retarder encore plus la floraison. Si c’est le cas, n’hésitez pas à poursuivre. Si le main-lining n’est finalement pas votre tasse de thé, parcourez notre sélection de Blogs Culture pour découvrir ce qui marche pour vous !

Choisissez vos semences Mainline en ligne

Le cannabis main-lining est une technique qui permet à votre plante de concentrer toute son énergie sur quelques branches seulement au lieu d’un buisson entier. Si elle est appliquée correctement, tous les colas se développeront de la même manière et donneront lieu à une récolte abondante.

Que vous soyez un expert de plusieurs récoltes ou que vous en soyez à votre première, nous vous conseillons vivement d’essayer cette technique !

AK Choco Kushak choco kush cannabis seeds

AK Choco Kush

From: 30.00