cannabis meer smaak

Améliorer le Goût du Cannabis

Les joies du cannabis ne sont pas seulement liées à ses effets : saveur et parfums ont également leur rôle à jouer. Il existe de nombreux types de cannabis, chacun avec son profil unique de goûts et d’arômes. Alors que par exemple, Candyfloss est sucré, Lemon Haze porte de forts accents d’agrumes tandis que Double Blue surprend avec sa saveur de fruits frais. C’est pourquoi les producteurs ne visent pas exclusivement des rendements énormes : améliorer le goût de leur cannabis est un objectif de culture à part entière. Dans ce blog, vous découvrirez comment y parvenir.

Quelle est l’origine de la saveur du cannabis ?

Le cannabis est une plante qui contient un nombre incroyable de composants actifs. Il s’agit notamment des célèbres cannabinoïdes tels que le THC, le CBD, le CBG et le CBN, pour n’en citer que quelques-uns. Pourtant, le goût et le parfum du cannabis  sont principalement causés par les terpènes. La plante produit des terpènes pour se protéger de la prédation des animaux et des infections. Et ce sont ces composés aromatiques qui donnent l’arôme typique d’une souche de cannabis. Chaque souche a son propre profil de terpène et sa propre fragrance. En plus de cela, les terpènes favorisent un effet d’entourage capable de modifier subtilement la sensation « high » du cannabis.

Les terpènes

Plus une plante contient de terpènes, plus son goût et son arôme seront forts. De nombreuses souches de cannabis ont des odeurs caractéristiques, et certaines souches tirent même leur nom de leur parfum. Le goût et le parfum sont en grande partie déterminés par la génétique d’une souche, souvent le résultat d’un long processus de culture sélective. Choco Cheesecake, Pineapple Kush, or Chunky Cookies sont des exemples évidents. Pour une expérience vraiment étonnante, Spicebomb est la souche incontournable à essayer ; mais améliorer le goût de la génétique du cannabis est à la portée de tout le monde en suivant nos conseils ci-dessous.

les terpènes améliorent le goût du cannabis
les différentes saveurs de nos souches

Les terpènes sont produits par les trichomes, qui sont les glandes de résine se trouvant principalement sur les bourgeons des plantes femelles. Composés organiques formés au cours des processus d’oxydation, les terpénoïdes apparaissent  lorsque les boutons floraux sèchent après la récolte. Ils façonnent le profil gustatif final de votre cannabis. Autant le savoir, un séchage et une maturation appropriés sont essentiels pour la saveur de l’herbe.

En effet, améliorer le goût du cannabis signifie donc augmenter la teneur en terpènes. Les plantes de cannabis peuvent être encouragées à stimuler la production de terpène de plusieurs façons. N’oubliez pas que chaque souche produit des terpènes différents, ce qui entraîne des saveurs différentes. La stimulation de la production de terpènes augmentera l’odeur et la saveur naturelles d’une souche. Cela signifie que votre récolte aura un goût plus riche et plus fort plutôt que de changer son profil de saveur.

Comment améliorer le goût du cannabis

Tout cultivateur qui aspire à des bourgeons de cannabis parfumés et délicieux dispose de plusieurs techniques. Les techniques de training à stress élevé ou au contraire faible peuvent fonctionner, tout comme le réglage des températures et l’optimisation des processus de séchage et de maturation.

stress cannabis curing

Stresser le cannabis pour améliorer son goût

Les cultivateurs de cannabis ont découvert que les formes légères de stress introduites au stade de la floraison déclenchent l’augmentation de la production de terpènes. Cela est particulièrement vrai pour le stress généré sur de longues périodes, à partir d’environ deux semaines avant la récolte. Cette intervention peut améliorer le goût et l’odeur des bourgeons ainsi que faire monter la teneur en terpènes pour des effets supplémentaires.

Une des façons de causer du stress est connue sous le nom de Low Stress Training, ou LST. Cette technique consiste à plier doucement les tiges de la plante, les forçant à pousser dans de nouvelles directions. Veillez à ne pas plier les bourgeons : ne manipulez que les branches latérales. Le training à faible stress est généralement utilisé pour améliorer les résultats de la récolte. Cependant, si il est appliqué au stade de la floraison, il peut également aider à améliorer le goût du cannabis.

low stress training saveur

Une autre technique qui pourrait fonctionner est le Supercropping. Il s’agit d’un training à stress élevé. Le supercropping exige un peu d’expérience en matière de culture, parce que si vous vous trompez, vous risquez de faire plus de mal que de bien. Cette technique implique également la réorientation des branches ; seulement ici, les tiges sont meurtries plutôt que manipulées en les attachant, comme c’est le cas dans le LST. Empêchez toujours les tiges de se briser vers l’extérieur, ou vous risquez de ruiner la plante. Utilisée au stade végétatif, le supercropping permet d’utiliser efficacement la lumière disponible et ainsi d’améliorer le rendement des récoltes.

Baisse des températures

Baisser la température est un autre moyen de « tromper » les plantes de cannabis pour qu’elles produisent plus de terpènes. Bien sûr, cela n’est possible que lorsque vous cultivez à l’intérieur. Dans la phase de floraison, baissez la température ambiante en dessous de 26 degrés Celsius. D’une manière générale, des températures plus élevées sont susceptibles d’endommager les terpènes présents. Cela signifie qu’une température ambiante trop élevée peut ruiner la saveur des bourgeons. Tout au long de la phase de floraison, la production de terpènes est considérablement accélérée, ce qui oblige les producteurs à baisser les températures et favoriser ainsi des profils de saveur optimaux.

Améliorer le goût du cannabis après la récolte

Les ajustements apportés aux techniques de parage, de séchage et de maturation après la récolte peuvent également améliorer le goût d’une culture de cannabis.

étêtage cannabis amélioration goût

Etêtage

Toute personne qui a déjà étêté une récolte de cannabis connait la quantité de travail acharné impliquée. Pourtant, couper les bourgeons de la bonne façon est très important. C’est ce qui permet d’éventuellement accélérer le processus de séchage et le protéger de la moisissure, ainsi qu’à améliorer directement le goût du cannabis. Plus il y a de « feuilles de sucre » et d’autres matières végétales comme la chlorophylle qui restent dans les bourgeons étêtés, plus la fumée aura un goût acide (et selon beaucoup, désagréable). Entreprendre une séance d’étêtage prolongée en vaut vraiment la peine !

Séchage

Le séchage correct du cannabis après la récolte prend du temps. En moyenne, cela prend entre 1 et 2 semaines, selon les spécificités de la souche, si les bourgeons sont coupés ou non, les niveaux d’humidité et la circulation de l’air. Pourtant, le séchage est essentiel pour obtenir des bourgeons de haute qualité. Si l’herbe sèche trop rapidement (ce qui peut arriver si l’air est trop sec), les plantes peuvent se déshydrater et se dessécher. Par contre, un séchage trop lent augmente la probabilité de problèmes de moisissure. Faites en sorte de garder un œil attentif sur l’humidité de l’air tout au long du processus de séchage. L’humidité relative idéale se situe entre 45 et 55%. Veillez également à favoriser une ventilation suffisante. Une fois le séchage terminé, c’est le moment de la maturation.

séchage cannabis meilleur goût

 

Maturation

La maturation  est un moyen reconnu d’améliorer le goût des bourgeons de cannabis. Cela augmente également leur puissance. Le Curing est un processus de maturation au cours duquel les bourgeons durcissent progressivement. Le durcissement se fait à l’aide de bocaux en verre hermétique que vous remplissez de bourgeons à environ deux tiers du volume total. Scellez le couvercle, en veillant à ce que l’humidité de l’air reste à environ 62%. L’utilisation d’un hygromètre est un moyen assez sûr de surveiller les taux d’humidité. Ouvrez brièvement le couvercle tous les jours pour laisser sortir l’excès d’air : un processus appelé « burping ». Après deux à quatre semaines, le cannabis est arrivé à maturation, ce qui améliorera considérablement son goût, son odeur et ses effets.

Améliorez le goût du cannabis rapidement et facilement

La culture du cannabis peut être une affaire très simple  : planter des graines,  regarder l’herbe pousser, récolter des fleurs et  les consommer. Pour certains, c’est suffisant. Cependant, avec un peu d’effort supplémentaire, toute culture peut atteindre un nouveau niveau d’excellence. Ces conseils pratiques et faciles donnent à tous les producteurs de cannabis des options pour améliorer le goût de leur récolte tout en augmentant sa puissance. Ça ne demande pas grand-chose, mais ça rapporte. Tout consommateur d’herbe peut faire la différence, alors ça vaut le coup d’essayer.

Bien sûr, tout commence et se termine avec les meilleures graines de cannabis que vous pouvez commander en ligne. Une bonne génétique est décisive pour améliorer la qualité et le goût d’une culture de cannabis. Il est temps de choisir cette souche super savoureuse et de se mettre au travail !