cannabis leaves

Les Feuilles du Cannabis

Ce blog va vous parler plus spécifiquement des feuilles du cannabis et de leurs utilisations pour les plantes et les cultivateurs. Dans la communauté du cannabis, nous avons tendance à nous concentrer sur les boutons floraux de nos plantes bien-aimées. Mais ce blog explique pourquoi les feuilles sont cruciales pour cultiver, comprendre et vraiment apprécier le cannabis.

Histoire des feuilles du cannabis

Les feuilles de cannabis sont le symbole le plus emblématique de la culture stoner moderne. Elles pourraient bien être le type de feuillage le plus célèbre et le plus identifiable au monde (désolé pour le drapeau canadien !). Ce qui est d’ailleurs étrange vu que les cultivateurs de cannabis récoltent généralement les boutons floraux de la plante, et non les feuilles.

Pourtant, la forme caractéristique d’une feuille de cannabis est connue depuis longtemps. Elle apparait déjà dans d’anciennes peintures rupestres d’Asie de l’Est et dans des hiéroglyphes égyptiens, parfois avant l’invention de l’agriculture et des cultures. De plus, grâce à la vague actuelle de légalisation et de reconnaissance internationale, les feuilles de cannabis sont plus que jamais omniprésentes dans les sous-cultures et les marques grand public.

Ainsi, même si la plupart des bienfaits médicinaux et récréatifs du cannabis se trouvent dans les bourgeons de cola des spécimens femelles, il est utile de comprendre les fonctions et la biologie de ses feuilles. En effet, les feuilles sont cruciales pour la croissance et la survie des plantes de cannabis. En outre, elles ont été utilisées par les chamans, les prêtres et les guérisseurs à travers les siècles. Cependant, pour les cultivateurs, elles ont une autre fonction cruciale. Elles permettent de détecter de nombreuses maladies et autres fragilités auxquelles les plantes sont confrontées tout au long de leur cycle de vie.

feuilles cannabis

Fonctions vitales des feuilles du cannabis

La plupart des plantes ont des feuilles, ce qui laisse supposer à la fois leurs origines évolutives anciennes et leur extrême importance dans la survie et la physiologie des plantes. Quoi qu’il en soit, les feuilles constituent la majeure partie de la masse et de la surface d’un plant de cannabis, ce qui rend la connaissance de base des feuilles essentielle pour tous les cultivateurs et les connaisseurs.

Photosynthèse

La principale fonction biologique des feuilles de cannabis est la photosynthèse. Comme l’explique ce blog, la photosynthèse est une série de réactions chimiques permettant aux feuilles de transformer la lumière (solaire) en énergie, qu’elles peuvent stocker et utiliser pour alimenter la croissance et la floraison. Les feuilles sont les cellules solaires des plantes, ce qui explique pourquoi la surface totale des feuilles est un aspect aussi vital de la physiologie et des chances de survie d’une plante.

Stockage des nutriments et de l’eau

Les feuilles de cannabis peuvent également servir à stocker l’eau et les nutriments importants, notamment l’azote. Si les temps sont durs, ces réserves peuvent être puisées dans les feuilles et servir d’approvisionnement d’urgence. Cela explique en grande partie pourquoi tant de problèmes liés à un manque nutriments se manifestent par l’aspect des feuilles. Les feuilles peuvent jaunir ou brunir en raison d’un manque de nutriments.

marijuana weed feuilles

Respiration et alimentation

Tout le monde ne sait pas que les feuilles peuvent également absorber et libérer divers composés, ce qui correspond à la fonction principale des racines d’une plante. En fait, c’est la raison pour laquelle les plantes en rejetant de l’oxygène le jour sont si essentielles pour une atmosphère saine. Lorsqu’elles captent la lumière, les plantes de cannabis absorbent du CO2 à travers les pores ou stomates situés sous leurs feuilles. Le CO2 est utilisé pour la photosynthèse, afin de produire les sucres (hydrates de carbone) qui alimentent le métabolisme de la plante.

Dans l’obscurité, elles rejettent du CO2 dans l’air. Cela explique pourquoi la vie végétale agit comme un puit de carbone en piégeant l’excès de CO2 nocif de l’atmosphère. Et comment elle peut contribuer à maintenir un air sain dans une pièce. Il est également agréable de savoir que la culture de l’herbe est une petite contribution à la lutte contre le changement climatique. Ou du moins à la compensation partielle de la consommation d’énergie des lampes de culture pour les cultivateurs en intérieur…

Les pores à la surface des feuilles de cannabis peuvent également absorber de l’eau. C’est pourquoi les cultivateurs peuvent arroser et nourrir leurs plantes en utilisant les feuilles en plus des racines. La pulvérisation d’eau contenant certains nutriments peut contribuer à une croissance saine des plantes, à condition de le faire avec modération.

Transpiration

Les feuilles possèdent des canaux de transport par lesquels l’eau aspirée par les racines atteint les cellules des feuilles. Cela rend les feuilles fermes grâce à un processus appelé osmose. Si les feuilles d’un plant de cannabis commencent à devenir molles, la cause probable est un manque d’eau. La déshydratation entraîne une baisse de la pression osmotique et une diminution de la fermeté des cellules, d’où l’affaissement des feuilles.

feuilles de cannabis

Ombre

L’importance de l’ombre fournie par les feuilles d’une plante est souvent oubliée. Bien sûr, elles captent la lumière pour la production d’énergie, mais elles gardent aussi les parties inférieures de la plante au frais grâce à l’ombre que ces “panneaux solaires” projettent. Il s’agit toutefois d’une arme à double tranchant pour les cultivateurs de cannabis, car un feuillage trop abondant peut limiter la quantité de lumière disponible pour la plante dans son ensemble.

Certaines techniques de culture, comme le SCROG, tentent de maximiser l’étalement des feuilles pour tirer le meilleur parti de la lumière (solaire) disponible. Vous pouvez lire dans ce blog spécial sur la taille des plantes de cannabis, ce qu’il faut couper et ce qu’il faut laisser sur les tiges.

Types de feuilles du cannabis

On peut distinguer trois types de feuilles sur un plant de cannabis : les cotylédons, les feuilles en éventail et les feuilles de sucre.

Cotylédons

Les premières choses qui émergent d’une graine de cannabis après la germination sont une racine pivotante et une paire de feuilles cotylédons. Ces petites feuilles n’ont pas la forme typique d’une feuille de cannabis. Elles sont les premiers panneaux solaires miniatures que la jeune pousse utilise pour alimenter le développement des véritables feuilles en éventail qui suivront.

feuilles d'une plantule
Cotylédons et les toutes premières feuilles

Feuilles en éventail

La feuille en éventail est le symbole mondialement connu de la weed. On pourrait les appeler les “vraies” feuilles de cannabis. Leurs bords dentelés caractéristiques et les doigts effilés des feuilles sont assez faciles à repérer, ce qui explique leur popularité. Mais toutes les feuilles en éventail ne sont pas créées égales. Les différents types de cannabis ont des caractéristiques de feuilles différentes.

feuilles cannabis

Les variétés de cannabis indica et les hybrides à forte teneur en indica ont tendance à avoir des feuilles plus courtes et plus larges, de couleur vert clair ou vert citron. Les différences entre l’indica et le sativa sont contestées, cependant les “variantes à feuilles larges” ont une génétique généralement orientée vers l’indica. Les feuilles en éventail de l’indica ont tendance à avoir moins de doigts ou de folioles ; généralement entre cinq et sept dans les feuilles matures.

 Les variétés de cannabis sativa et leurs hybrides présentent généralement des feuilles plus longues et plus fines, aux teintes plus sombres. Elles ont également plus de folioles par feuille en éventail que les variétés à forte teneur en indica, souvent entre sept et onze, voire treize, au total.

Le Cannabis ruderalis – le type principalement utilisé dans les croisements à autofloraison – a tendance à avoir le moins de folioles, poussant souvent en constellation à trois doigts. Il est toutefois rare de voir une plante 100 % ruderalis. Ces propriétés ne se retrouvent généralement pas dans les souches autoflorissantes en vente.

Certains sélectionneurs visent un type spécifique de forme de feuille peu commune et mutée appelée “duckfoot”. Les feuilles duckfoot sont également à trois doigts, mais elles n’ont pas d’ascendance ruderalis. C’est une variante un peu particulière, recherchée surtout par les cultivateurs spécialisés. Cependant, les feuilles de cannabis duckfoot méritent néanmoins d’être mentionnées dans un blog comme celui-ci.

feuilles de sucre
trichomes scintillant sur les feuilles de sucre

Feuilles de sucre

Le troisième type principal de feuillage de cannabis est celui des feuilles de sucre. Il s’agit de feuilles plus petites, en forme d’éventail, que l’on trouve à l’intérieur et autour des bourgeons lorsqu’ils arrivent à maturité. Les feuilles de sucre sont souvent chargées de trichomes contenant de précieux cannabinoïdes. Lors de la récolte de l’herbe, les feuilles de sucre ne doivent pas être jetées, car elles peuvent être utilisées pour faire du hasch, des produits comestibles, et plus encore, comme l’explique ce blog.

Comment diagnostiquer la santé du cannabis grâce aux feuilles

Les feuilles sont une partie importante de l’anatomie et de la physiologie des plantes de cannabis. Pour les cultivateurs, elles ont une autre fonction vitale : les feuilles peuvent être des indicateurs clés de la santé d’un plant de cannabis. Les différents signaux et symptômes que les feuilles de cannabis peuvent transmettre sont trop nombreux pour être abordés dans ce blog, ils seront donc traités séparément. Cependant, pour vous donner une indication, les feuilles de cannabis peuvent être utilisées pour détecter toute une série de problèmes, notamment :

  • Brûlure/pénurie d’éléments nutritifs
  • Questions relatives à l’eau
  • Moisissure
  • Parasites
  • Maladies
  • Stress.

Éliminons ici et maintenant un malentendu courant. Les feuilles jaunes sont souvent le signe que quelque chose ne va pas avec un plant de cannabis. Cependant, il existe un cas dans lequel le feuillage jaune est parfaitement normal : la floraison tardive. Une fois que la phase de floraison est presque terminée, la plante commence à perdre ses feuilles en éventail. Ce qui se traduit par un jaunissement des feuilles. Il s’agit d’un comportement parfaitement normal de la plante, destiné à vider les feuilles de tous les nutriments restants pour une croissance maximale des boutons floraux.

feuilles jaunes
Les feuilles jaunes peuvent donner des indices importants sur la santé du plant

Élagage et formation sur feuilles

Comme nous l’avons mentionné, l’élagage des feuilles de cannabis peut être difficile à maîtriser. Notre blog sur l’élagage donne quelques bonnes directives, mais la plupart des cultivateurs s’en tiennent à leurs préférences personnelles et à leurs bonnes pratiques lorsqu’il s’agit d’enlever les feuilles.

Plusieurs techniques de culture spécialisées visant à maximiser le rendement de la récolte reposent sur l’élimination des feuilles ou la modification de la forme de la plante pour donner plus d’espace aux feuilles. Ces techniques, dont le SCRoG (Screen Of Green), le Low Stress Training et le SoG (Sea Of Green), sont traitées dans des blogs de culture distincts.

Que faire des feuilles de cannabis ?

Une fois que les feuilles d’un plant de cannabis ont rempli leur fonction d’alimentation pour la croissance et la formation des bourgeons, les cultivateurs récoltent les fleurs et jettent généralement le feuillage restant. C’est vraiment dommage. Les feuilles en éventail et les feuilles de sucre ont toutes deux leur utilité pour les amateurs de cannabis holistique. De plus, la réutilisation de tout ce matériel végétal donne à votre culture une touche supplémentaire de durabilité.

Les feuilles de sucre ont tendance à être collantes avec des trichomes scintillants une fois que le cannabis a fini de fleurir. Les feuilles elles-mêmes ont un goût trop âcre pour être fumées, mais elles constituent un excellent matériau pour la fabrication de hasch, d’extraits, de beurre de cannabis ou d’autres comestibles. Ne les jetez jamais en coupant les bourgeons – c’est un vrai régal réservé uniquement à ceux qui cultivent leur propre cannabis !

feuilles du cannabis coupées

Les feuilles en éventail ne contiennent pas assez de cannabinoïdes pour fabriquer du haschisch ou d’autres délices. Néanmoins, elles sont pleines de composés précieux que tout cultivateur peut réutiliser gratuitement. Les feuilles de cannabis constituent le meilleur compost pour la culture de l’année suivante. Tout ce dont elles ont besoin, c’est d’un endroit pour se décomposer, et ça ne demande aucun effort supplémentaire !

Certains cultivateurs font également des pommades et des teintures avec les feuilles de cannabis après la récolte pour les composés non cannabinoïdes qu’elles contiennent. Les recettes abondent en ligne si vous êtes intéressé.

Une nouvelle feuille de route

Maintenant que vous avez quelques connaissances de base sur le feuillage du cannabis, vous allez probablement apprécier le dur labeur de votre plante encore plus que vous ne le faisiez déjà. Savoir ce qu’il faut faire (ou ne pas faire) avec les feuilles ne fera qu’améliorer les résultats de vos futures cultures. N’hésitez pas à parcourir nos blogs de culture pour obtenir plus d’informations et de conseils sur le cannabis. Ou passez directement à notre collection de variétés de cannabis et commandez des graines toutes neuves pour votre prochaine culture !

royal choco cannabisSkyrocket seed

Royal Choco

From: 30.00