Pourriture des Bourgeons (Botrytis) sur le Cannabis: Prévention et Traitement

Des connaissances de base sur les champignons et les moisissures comme la pourriture des bourgeons sont essentielles pour quiconque cultive du cannabis. Les champignons sont un véritable fléau, mais chaque espèce est différente, ce qui nécessite une approche unique. Le Mildiou,  par exemple – un autre tueur de cannabis bien connu – peut être traité avec du vinaigre. Cela ne fonctionnera cependant pas avec la pourriture des bourgeons. Les bourgeons infestés doivent être enlevés dès que possible. Cela rend crucial la détection précoce du botrytis, suivi d’une action immédiate et impitoyable. Ce blog vous explique comment lutter au mieux contre la pourriture des bourgeons.

[Remerciements particuliers à     Totogrow     pour ses images]

Qu’est-ce que la pourriture des bourgeons ?

La pourriture des bourgeons ( botrytis ou moisissure grise  ) est un champignon qui affecte de nombreuses espèces végétales différentes. Dans le cas des plants de cannabis, la pourriture des bourgeons préfère infester l’intérieur des tiges. Cela rend le botrytis difficile à détecter aux premiers stades de l’infestation. Cependant, une fois qu’il s’installe, il se propage rapidement, se fraye un chemin à travers tout le bourgeon et menace les autres plantes à proximité. La pourriture des bourgeons produit des spores en suspension dans l’air qui peuvent ruiner des tentes entières ou des jardins potagers en un rien de temps.

Pourriture des bourgeons botrytis
Gros plan sur le coupable (PhotoTotoGrow)

Ne vous y trompez pas : le botrytis détruira complètement les têtes affectées. Ce qui commence par des peluches blanches d’apparence innocente deviendra rapidement gris puis noir. Le cola de votre plante de cannabis commencera à avoir l’air maladif lorsque les feuilles et les pistils pâlissent et se fanent. En fin de compte, vos têtes seront un désordre pitoyable, visqueuses et pâteuses. Si vous n’agissez pas à temps, les spores de pourriture des bourgeons attaqueront rapidement les bourgeons adjacents et les plants environnantes.

Pourriture des bourgeons dans votre herbe : Sachez quoi rechercher

Si votre culture est attaquée par la pourriture des têtes, vous voudrez agir dès que possible. C’est pourquoi il est important de connaître les premiers signes. La plus grande menace de botrytis se profile au stade de la floraison, car c’est à ce moment que les bourgeons se développent. Et c’est là où la moisissure préfère se nicher. Un problème majeur avec la pourriture des têtes est sa tendance à commencer au cœur du cola. Où il est très difficile de le repérer à temps. Cela rend les contrôles réguliers indispensables : les contrôles quotidiens sont la meilleure prévention. Examinez attentivement les bourgeons, de préférence en utilisant des gants en latex ou une pince à épiler pour éviter d’endommager les trichomes. Soyez extrêmement vigilant après la pluie, le brouillard ou d’autres conditions humides.

prévention pourriture des bourgeons
Photo Totogrow

Une fois qu’un bourgeon est touché par la moisissure, il devient impropre à la consommation. Fumer de l’herbe atteinte de pourriture des bourgeons est dangereux. Vous ne voulez vraiment pas de champignons dans vos poumons. Si la pourriture des bourgeons ne s’est pas encore propagée trop loin, vous pouvez éliminer les bourgeons infestés. Et laisser le reste de la plante intact. Si vous détectez plusieurs têtes moisies, il est probablement préférable de prendre des mesures drastiques. Il vous faudra enlever la plante entière, la racine et les branches. Le plus tôt vous agissez, le mieux c’est.

Soyez très prudent lorsque vous coupez les bourgeons infestés. Assurez-vous que vos doigts ou vos couteaux ne répandent pas de spores sur d’autres parties de votre plante. Ou pire encore, sur des plantes non affectées ou une autre tente de culture !

pourriture des bourgeons botrytis
A ce stade votre plants est foutu (photo Totogrow)

Les meilleurs moyens de prévenir la pourriture des bourgeons

Bien sûr, avec la pourriture des bourgeons, mieux vaut prévenir que guérir. Si couper les fleurs peut être appelé guérir… Si vous voulez éviter le botrytis, assurez-vous que les conditions pour les champignons soient aussi peu attrayantes que possible. La moisissure aime l’humidité et surtout une humidité élevée de l’air. Ils prospèrent dans un feuillage dense et des bourgeons compacts, ainsi que sur des plantes dont le système immunitaire est faible. Une mauvaise ventilation est un autre facteur d’attraction. Ce sont tous des facteurs à contrôler scrupuleusement.

le meilleur cannabis autoflorissant
Milshake Kush Autoflower

Humidité et ventilation

La défoliation ou l’élimination du feuillage en excès est l’un des moyens d’améliorer les conditions d’humidité et de ventilation. Les auvents denses empêchent la circulation de l’air et augmentent l’humidité. Gardez vos plantes taillées pour rendre les conditions de pourriture des têtes moins invitantes. La supercropping peut être une technique utile ici, augmentant l’espace entre les branches et les bourgeons.

pourriture des bourgeon cannabis
Détection de la pourriture des bourgeons et élimination (photo Totogrow)

Essayez d’éviter que vos plantes soient trop humides. Arrosez-les le matin pour maintenir une faible humidité de l’air lorsque l’obscurité tombe ou que les lumières s’éteignent. Les cultures en intérieur ont l’avantage de ne pas avoir à faire face au temps pluvieux. En revanche, la ventilation a tendance à être meilleure à l’extérieur dans la brise. À l’extérieur, la pluie peut arroser les têtes, ce qui permet des conditions idéales pour la pourriture des têtes. Vous pouvez faire un tour dans le jardin après que la pluie et donner à vos branches quelques secousses douces pour les débarrasser de l’excès d’humidité. Cela semble un petit prix à payer pour protéger votre récolte.

Les cultivateurs en intérieur doivent toujours maintenir des conditions climatiques idéales en utilisant des déshumidificateurs et des ventilateurs. Un hygromètre est un outil pratique pour surveiller l’humidité de l’air dans les tentes et les salles de culture.

Système immunitaire des plantes de cannabis

Les plantes saines sont moins sensibles aux champignons de toutes sortes. Offrez à votre herbe la meilleure nutrition pour une fonctionnalité optimale du système immunitaire. La qualité du sol est un autre facteur important de la croissance fongique. L’utilisation de minéraux, d’engrais et de paillis tels que les copeaux de bois constitue un substrat sain favorisant la vie microbienne bénéfique du sol. Les microbes jouent un rôle important dans la résilience naturelle de vos plantes.

Choisissez la meilleure variété de cannabis

Votre choix de variétés d’herbe est une autre partie de la lutte contre la pourriture des bourgeons. Les différences entre les variétés à dominance indica et sativa fournissent quelques indications. Gardez à l’esprit, cependant, que la plupart des variétés modernes sont des hybrides contenant des génétiques indica ainsi que des traits sativa. Plus important encore, sachez que toute souche peut succomber à des champignons comme la pourriture des bourgeons. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Alors ne tombez pas dans l’illusion de la sécurité une fois que vous avez trouvé une souche à haute résistance fongique !

 Souches à dominance sativa

À l’origine, les variétés de Cannabis sativa poussaient dans les régions humides près de l’équateur. Cet héritage tend à rendre les souches à forte composante sativa plus habituées aux champignons, avec une meilleure résistance naturelle. Les têtes sativa ayant tendance à pousser de façon plus aérée et plus ouverte, les protègent des moisissures. En effet, cela favorise la circulation de l’air à l’intérieur des têtes.

cannabis consciousness
Grapefruit Superstar est connue pour sa résistance au botrytis

 Souches à dominance indica

En revanche, le Cannabis indica est plus adapté à l’air sec des montagnes de ses origines d’Asie centrale. Les têtes des variétés à dominance indica ont tendance à être plus compactes que leurs cousins sativa. Cultivés dans des climats humides, ils ont moins de protection naturelle contre les moisissures comme la pourriture des bourgeons. Pourtant, comme mentionné, la plupart des variétés d’aujourd’hui combinent des traits sativa et indica dans leur constitution génétique. C’est l’union du  meilleur des deux mondes, avec une résistance fongique accrue comme avantage supplémentaire.

protéger le cannabis de la pourriture des bourgeons

Profitez d’une récolte sans pourriture des bourgeons !

Dans l’ensemble, rester à l’affût des moisissures telles que le botrytis est toujours une bonne idée. La bonne quantité de soins et d’attention pour vos plants de cannabis peut grandement contribuer à une protection optimale contre les champignons. Assurez-vous d’acheter   des graines de cannabis   avec une bonne résistance, comme par exemple   Lemon Haze   ou   Super Silver Haze  . Si vous restez vigilant et agissez vite si nécessaire, vous avez de bonnes chances de profiter bientôt de cette glorieuse récolte sans moisissure!

 

 

Disclaimer: Local laws and legislation on cannabis cultivation and germination of seeds vary between countries and states. Amsterdam Genetics products and information are exclusively intended for use in areas where such use is fully legal. Check your local rules; do not act in conflict with the law!

super silver haze

Super Silver Haze

From: 20.00

Effacer