mildew and cannabis amsterdam genetics

Comment Gérer le Mildiou sur le Cannabis

Si vous aimez cultiver votre cannabis ou tout simplement le jardinage, vous avez probablement entendu parler du mildiou. Il y a même de fortes chances que vous l’ayez vu sans même savoir ce que vous regardiez. Alors il esttemps de suivre un cours intensif pour se débarrasser du mildiou sur les plants de cannabis. C‘est un fléauqu’aucun cultivateur ne veut voir sur son herbe !

Conseils contre le mildiou sur le cannabis

Le mildiou pousse comme une couche de poussière blanche et poudreuse sur de nombreuses espèces végétales. Malheureusement, le cannabis ne fait pas exception. Peu importe à quel point le mildiou peut sembler pittoresque, il est assez léthal pour vos tentatives de culture. C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils pour le combattre dès que vous repérez de la moisissure sur vos plants de cannabis.

Qu’est-ce que le mildiou ?

Le mildiou est un champignon commun. Dans le cas des plants de cannabis, l’infection fongique se révèle généralement d’abord sur les feuilles. Au départ, la moisissure ressemble un peu à des cloques ou à des boutons sur les feuilles. À partir de là, le mildiou forme progressivement une substance blanche et poudreuse qui recouvrira éventuellement toute votre plante.

Soyons clairs : la moisissure est une très mauvaise nouvelle pour le cannabis. Si vous laissez le champignon se déchaîner, il détruira toute votre récolte sans arrière-pensée. Cela signifie que vous devrez traiter l’ensemble de votre culture pronto dès que vous détectez de la moisissure même sur une seule de vos plantes.

Bien sûr, la moisissure n’est que l’un des nombreux dangers qui guettent la récolte de tout producteur. Comme pour presque toutes les infections fongiques, la contamination croisée est un gros problème. Et c’est un problème que vous voulez absolument éviter ! De nombreux tueurs potentiels de cannabis sont capables de se propager dans les airs. Et partout où ils atterrissent, une nouvelle catastrophe est prête à se produire.

Aussi difficile que puisse paraître la prévention de la moisissure, se débarrasser d’une infection réelle est décidément plus difficile. Raison de plus pour consulter ces conseils pour lutter contre le mildiou dès le début !

Comment se débarrasser du mildiou sur vos plants de cannabis ?

Le processus pour empêcher le mildiou de ruiner votre récolte se compose de trois étapes trompeusement simples :

  1. Apprenez comment la moisissure se propage ;
  2. Apprenez à repérer la moisissure à temps ;
  3. Résoudre le problème.

Ci-dessous, allons mettre en évidence l’essence de chaque étape individuelle.

1.) Comment la moisissure se propage dans votre cannabis

Comme le dit le vieil adage, la meilleure défense c’est l’attaque. La même chose s’applique à la moisissure. Connaître votre ennemi est une autre sagesse à garder à l’esprit. Une fois que vous connaissez les forces et les faiblesses du mildiou, vous trouverez plus facile de vous armer – et protéger vos plantes – contre ce fléau.

mildiou sur les plants de cannabis
Difficile discerner où commence les trichomes et où commence le mildiou

Essentiellement, la moisissure est la plus dangereuse quand le taux d’humidité de l’air dépasse 57 %. Le risque d’avoir de la moisissure augmente encore dans les pièces (de culture) mal ventilées. S’assurer que votre ventilation est en ordre est la clé pour empêcher la moisissure de s’accumuler. Cela semble impliquer que les cultivateurs en extérieur ont moins à craindre la moisissure que leurs homologues en intérieur. Cependant, le champignon peut également gâcher une culture en plein air. Dans votre jardin, choisissez un endroit avec beaucoup de circulation d’air , et surtout: continuez à rechercher des signes d’infection précoce !

La moisissure a une préférence pour attaquer les jeunes plants en premier. Ceux-ci ont meilleur goût pour l’organisme, ou en tout cas, ils sont plus faciles à digérer. Une façon de détecter la moisissure tôt, du moins à l’intérieur, consiste à remarquer des changements dans l’odeur de vos jeunes plants.

Une fois que la moisissure commence à prendre sa forme de poudre blanche, il est prudent de conclure que votre plante affectée est perdue. Votre principale préoccupation est maintenant d’empêcher la moisissure de se propager vers d’autres plants. Assurez-vous que vos plants sont suffisamment espacés pour éviter que les feuilles ne se touchent. Lorsque vous préparez votre culture, gardez à l’esprit que vos plantes grandiront. Assurez-vous donc à l’avance de leur donner suffisamment de place.

2.) Découvrir le mildiou du cannabis à temps

Soyez rassuré, détecter une infection par le mildiou n’est pas si difficile. Assurez-vous simplement de garder un œil attentif sur vos jeunes plants. Les feuilles vertes sont une toile de fond particulièrement visible pour repérer les anomalies blanches.

Dans les premiers stades de l’infection, vous remarquerez la formation de petites cloques à la surface des feuilles. Au moment où vous détectez cela, il est temps d’agir de manière décisive. Même si vous ne voyez pas de moisissure, mais détectez d’autres signes de champignons. Vous pouvez supposer que le mildiou est également présent.

Un dernier point d’attention est la couleur et l’état de vos feuilles. Les plantes saines ont des feuilles vert foncé. Si vous remarquez des feuilles qui jaunissent lentement ou qui s’enroulent aux extrémités, votre plante risque de mourir.

3.) Résoudre votre problème de mildiou du cannabis

Heureusement, il existe trois moyens efficaces de lutter contre le mildiou. Fait intéressant, chaque technique est de nature organique et n’implique pas de fongicides industriels. Deux d’entre eux impliquent une pulvérisation; la troisième technique consiste à nettoyer à la main les feuilles infectées.

mildew cannabis spray

La première technique de pulvérisation utilise une solution de 250 ml d’eau et deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme. Vaporisez ce mélange sur les feuilles pour éliminer la moisissure ou pour éviter que les feuilles intactes ne soient infectées.

Le deuxième spray est composé d’un mélange à 60 % d’eau et à 40 % de lait. Cette solution n’est utilisée que dans les zones exposées à la lumière du soleil à l’extérieur ou dans les installations d’éclairage à haute intensité à l’intérieur. Une autre option consiste à utiliser de l’huile de poisson, mais cela coûte beaucoup plus cher.

La troisième technique consiste à prendre un morceau de torchon humide et à essuyer doucement la moisissure des feuilles infectées. Si vous décidez d’essayer ceci, faites très attention de changer votre torchon avant de passer à la plante suivante pour éviter de propager l’infection !

Conclusion

Comme mentionné ci-dessus, le mildiou est capable de dévaster toute votre récolte si vous ne faites pas attention. Heureusement, vous n’êtes pas impuissant lorsque vous devez vous en occuper vous-même. Une bonne préparation, une salle de culture adaptée et beaucoup d’espace entre vos plantes réduiront considérablement les risques d’infection. Un autre choix utile pourrait être de choisir des souches à haute résistance aux champignons, comme par exemple Fatkid’s Cake .

fatkid's cake mildiou
L’héritage génétique solide de Fatkid’s cake

En plus de tout cela, soyez toujours très attentifs au moindre changement dans vos précieux plants de cannabis. Si vous vous assurez de savoir comment gérer un début d’apparition de mildiou, vous pourrez vous en débarrasser et sauver votre culture.