Skip to main content

La Vie de Sol Idéale pour le Cannabis

Vous n’avez pas besoin d’être un expert pour cultiver du cannabis ; ni d’avoir un diplôme universitaire. N’importe qui peut planter quelques graines dans le sol, les arroser régulièrement et regarder le cannabis pousser. Cependant, l’un des facteurs les plus importants de la culture de la weed est la composition du sol. Si vous voulez augmenter vos chances d’obtenir de gros et beaux bourgeons il est essentiel de connaitre la vie du sol pour votre cannabis. Découvrez dans ce blog le monde magique des microbes vivant en harmonie symbiotique avec les plants de cannabis.

Qu’est-ce que la vie du sol pour le cannabis ?

Lorsqu’on regarde le sol où pousse du cannabis et d’autres espèces végétales, on ne voit généralement que de la terre. Cependant de plus près, le sol est bien plus que de la terre ou des grains de sable et d’argile. Tout cultivateur digne de ce nom sait que le bon sol pour les plants de cannabis est un atout inestimable. Le sol est plein de microbes : des organismes microscopiques qui composent la vie du sol. Evidemment, vous ne pouvez pas les voir à l’œil nu sans utiliser un microscope. Les formes de vie microbiennes comprennent les virus, les bactéries, les champignons et les animaux microscopiques.

Bien que nous ayons tendance à ressentir une légère aversion pour les bactéries et les champignons, nous devrions vraiment les considérer avec respect. Les microbes du sol sont cruciaux pour la croissance de toutes les espèces végétales. Ils s’engagent dans des relations symbiotiques avec les plantes de cannabis dans lesquelles ils puisent des bienfaits et vice-versa. Il s’agit bien d’une interaction mutuellement bénéfique. Ces créatures microscopiques permettent aux plantes d’absorber les nutriments exactement quand elles en ont besoin. En retour, les plantes fournissent aux microbes la nourriture dont ils ont besoin. La nature n’est-elle pas magnifique ?

cannabis vie sol

Les plantes sont comme les nodules au cœur des réseaux

Lorsque nous regardons nos plantes, nous avons tendance à ne percevoir que les parties visibles. Par définition, ce sont celles qui sortent du sol. Une fois que nous regardons sous terre, cependant, nous découvrons un tout nouveau monde. Les racines d’une plante la relient à une multitude d’organismes vivant dans le sol, et même à d’autres plantes. Grâce à ces connexions, ils coopèrent tous pour augmenter leurs chances mutuelles de survie. Dans un sens très réel, les plants de cannabis et les microbes de la vie du sol dépendent les uns des autres pour prospérer.

Les micro-organismes aident les plantes à pousser, à améliorer l’absorption des nutriments et même à les protéger des maladies. En retour, les plantes leur fournissent des substances chimiques essentielles. Les cultivateurs de cannabis peuvent bénéficier de cette relation symbiotique, en utilisant ces réseaux et le pouvoir caché de la vie du sol.

cultiver weed sol racines organique

La vie du sol pour le cannabis dans les cultures en extérieur

Les cultivateurs de cannabis en extérieur peuvent profiter énormément en favorisant une vie optimale du sol. De nombreux producteurs utilisent déjà des nutriments supplémentaires (tels que le phosphore, l’azote et le potassium) pour garder les racines et les autres parties de leurs plantes en bonne santé. Le moment et la quantité de l’arrosage sont un autre aspect crucial. Néanmoins, vos plantes profiteront toujours davantage de toute cette eau et de ces engrais une fois que la vie du sol est parfaitement adaptée à la culture du cannabis.

En effet, les microbes vivant dans la terre peuvent aider à rendre plus de nutriments disponibles pour les plantes. L’absorption des nutriments peut ralentir si elles sont liées à des molécules inorganiques. Les micro-organismes sont capables de métaboliser ces molécules, les libérant pour que vos cultures les absorbent.

Avant de commencer à vous sentir coupable de tous ces avantages microbiens, vous devez savoir que vos petits amis reçoivent quelque chose en retour. Les plantes libèrent divers composés appelés exsudats dans le sol. Ces exsudats sont principalement constitués d’acides aminés, de sucres et de composés organiques acides. Ce sont des sources naturelles d’énergie et de croissance pour les microbes.

Vie de sol du cannabis : mycorhizes

Une partie particulièrement fascinante de la composition du sol du cannabis est constituée de champignons, et les mycorhizes méritent une mention spéciale. Ces formes de vie fongiques sont capables de connecter les racines de différentes plantes entre elles, y compris celles du cannabis. Les filaments fongiques qu’ils produisent sont appelés mycélium. Le mycélium sert en fait d’extension du système racinaire des plantes de cannabis, leur permettant d’augmenter considérablement leur portée et ainsi d’absorber plus de nutriments provenant de plus grandes surfaces du sol. De cette façon, le fil du mycélium peut relier des forêts entières et même les faire communiquer à l’aide de substances chimiques spéciales. Cela a conduit le célèbre présentateur de la BBC, Sir David Attenborough, à appeler ce réseau le «Wood Wide Web» dans sa brillante série The Green Planet.

La véritable puissance de cette coopération fongique réside dans une portée accrue. Le mycélium peut étendre la portée des racines des plantes d’un facteur de 300 à 800; parfois même plus. Ces fils fongiques sont suffisamment petits pour atteindre des endroits où les racines ne peuvent pas pousser, augmentant encore le potentiel d’absorption des nutriments des plantes (et des champignons).

Ici aussi, les mycorhizes bénéficient de leur relation symbiotique. Les plantes de cannabis utilisent leurs racines pour renvoyer les sucres en excès stockés (les exsudats) au champignon. Alors que les mycorhizes peuvent les absorber comme source d’énergie, leur réseau de mycélium fournit à nos plantes en pot tous les extras qu’il parvient à attirer.

mycorhize cannabis vie sol

Les champignons tels que les mycorhize existent en grande quantité dans le sol

Réseau de voisinage souterrain

Encore une fois, nos plantes de cannabis bien-aimées ne poussent pas comme des îles isolées dans une mer de terre stérile. Les réseaux de vie du sol les interconnectent grâce aux mycorhizes du mycélium. Un seul champignon est capable de relier plusieurs plantes ; même s’il s’agit d’espèces différentes. Si vous n’avez que des plantes de cannabis dans votre jardin, ajoutez des plantes compagnes à côté de votre culture d’herbe. Le bon voisinage de plantes amies peut favoriser le soutien mutuel des plantes, ce qui améliorera la santé de tout le jardin.

Même les plants de cannabis dans des pots ou des serres bénéficieront d’une vie de sol riche. Bien sûr, leur confinement les exclut du Wood Wide Web. Mais un grand pot de fleurs ou un bac rempli d’un bon substrat peut héberger à lui seul une richesse de la vie du sol. C’est pourquoi les cultivateurs en plein air intelligents se préparent pour la nouvelle saison de cannabis en utilisant les restes de plantes de l’année dernière en compost. Mélanger cette source gratuite de vie du sol avec du terreau et d’autres ingrédients donne aux plantes de cannabis en pots ou en serre une bonne longueur d’avance en procurant une vie du sol faite maison.

Et en parlant du Wood Wide Web : les mycorhizes ne se contentent pas de relier les plantes (de weed) ; mais ils se connectent aussi les uns aux autres, formant un réseau mycorhizien souterrain géant. Cela permet aux plantes de communiquer leurs besoins individuels à leurs voisins via les fils de mycélium. Cela ouvre la possibilité de partager les nutriments autour du réseau. De toute évidence, il se passe plus de choses sous terre qu’il n’y paraît !

La vie du sol pour le cannabis dans les cultures en intérieur

Cultiver du cannabis à l’intérieur peut également bénéficier énormément d’une bonne composition du sol. En fait, vous pourriez dire que c’est encore plus important lorsque vous travaillez dans un environnement non naturel. Le sol que vous utilisez n’est pas seulement exempt de mauvaises herbes et d’insectes. Il manque également d’un sol naturel plein de vie. Certains cultivateurs se donnent beaucoup de mal pour stériliser leur substrat. Cela peut théoriquement éliminer certains risques organiques, mais cela se fait au prix de la destruction de toute la vie du sol avant qu’elle n’ait la chance d’opérer sa magie naturelle. Cela signifie qu’il manque un élément clé – et vous privez peut-être vos plantes de belles opportunités.

Culture biologique

En intérieur, les cultivateurs peuvent également opter pour une approche biologique. Dans ce cas, les nutriments minéraux ne sont pas conseillés, car ils peuvent forcer les plantes à absorber des minéraux dont elles n’ont peut-être même pas besoin. La culture biologique utilise plutôt ce que le sol a à offrir. Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser des nutriments organiques à l’intérieur, tels que les pastilles d’engrais organiques BioTabs. Celles-ci fournissent des nutriments vitaux grâce à une formule intelligente à libération lente. De plus, cela constitue une source d’énergie durable pour les plantes de cannabis. Elles font aussi bien leur travail, comme le prouve sa récompense du meilleur produit de culture de l’année 2021!

cultiver weed intérieur vie sol

Quoi qu’il en soit, aucun de ces nutriments ne peut être absorbé par les plantes en l’absence de vie dans le sol. D’où l’importance d’ajouter les bons champignons et bactéries à votre substrat. Ceux-ci aideront à transformer les nutriments du sol en minéraux que les racines de cannabis peuvent utiliser. En plus de cela, vous favoriserez ces partenariats symbiotiques vitaux entre les plantes de cannabis et les micro-organismes.

En fait, la seule exception ici concerne les cultures basées sur la culture hydroponique, où vous n’utilisez que de l’eau au lieu d’ajouter de la terre. Tous les nutriments sont alors dissous dans l’approvisionnement en eau en circulation. Ce qui élimine toute possibilité de vie du sol. Pourtant, les cultures en hydro ont le sérieux inconvénient d’être très sensibles aux fluctuations. Même la moindre perturbation peut déséquilibrer tout le système, avec des conséquences potentiellement fatales pour toute la culture. Ce fait en soi prouve pourquoi la vie naturellement équilibrée du sol est si importante pour les cultivateurs de cannabis.

meilleures graines cannabis vie sol

Faire bon usage de la vie du sol du cannabis

Dans toute culture en extérieur et dans la plupart des cultures en intérieur, la vie du sol est essentielle, quelle que soit la génétique que vous commandez. A l’intérieur comme à l’extérieur, vous pouvez utiliser le pouvoir de la nature grâce à la vie du sol pour votre cannabis. Nous ne cessons de répéter que toute bonne récolte commence et se termine avec les meilleures graines de cannabis. En utilisant intelligemment les avantages naturels vous donnez à vos plantes une longueur d’avance biologique. Il est donc temps de commencer à cultiver les meilleures graines de cannabis du monde. Et bien sûr dans le sol de vie riche qu’elles méritent !

 

Obtenez la meilleure génétique

Join Our Community

Elke nieuwsbrief bestaat uit de meest populaire artikelen uit onze blog, het laatste nieuws en de nieuwste strains uit onze online winkel.