Skip to main content

Ventilation Du Cannabis : Les 10 Meilleurs Conseils

La plupart des cultivateurs débutants qui font pousser leur cannabis en intérieur ont tendance à négliger l’importance d’une circulation d’air adéquate dans leurs salles et tentes de culture. Pourtant, une ventilation efficace est tout aussi essentielle pour obtenir de bonnes récoltes qu’un apport suffisant en eau et en nutriments. Ce blog vous donne dix conseils pour une ventilation optimale de vos cultures de cannabis.

L’importance D’une Bonne Ventilation Des Plants De Cannabis

De nombreux cultivateurs débutants ne se soucient guère de la ventilation de la salle de culture. Après tout, leurs plantes reçoivent suffisamment d’eau et de lumière, et il y a toujours de l’air dans une pièce… Eh bien, peut-être, mais un apport d’air frais efficace et adéquat et une circulation suffisante sont vitaux pour les plantes, y compris les plants de cannabis. Une bonne ventilation du cannabis est un moyen important d’améliorer le contrôle de la température et de l’humidité de la pièce.

Il est donc primordial de fournir à vos plantes de l’air frais en quantité suffisante. Elles en ont besoin pour la photosynthèse, le processus par lequel elles tirent de l’énergie de la lumière du soleil. Pour ce faire, les plantes ont besoin de lumière, de CO2 et d’eau, qu’elles transforment ensuite en sucres et en oxygène. Elles ne peuvent le faire qu’en présence constante d’une quantité suffisante d’air frais.

En outre, les plantes peuvent respirer grâce aux stomates qui parsèment la surface de leurs feuilles. Si l’air de la pièce n’est pas suffisamment rafraîchi, elles ne pourront pas respirer.  Elles doivent pour ce faire utiliser pleinement le CO2 dont elles ont besoin pour leur croissance.

Une dernière raison d’assurer une ventilation optimale du cannabis est le fait que les espaces chauds et humides sont des foyers pour les bactéries, les moisissures et les parasites. La plupart de ces visiteurs indésirables préfèrent l’air chaud et humide comme habitat idéal.

Voilà pourquoi il est essentiel de tenir compte de la circulation, de l’entrée et de l’évacuation de l’air dans la pièce ou la tente que vous utilisez pour vos cultures en intérieur.

cannabis ventilation

Toutes les plantes ont besoin d’air frais pour pousser, les plants de cannabis aussi!

Ventilation Du Cannabis Pour La Culture En Extérieur

Si vous envisagez de cultiver de l’herbe à l’extérieur, vous disposerez de tout l’air frais dont vous pourriez avoir besoin. Bien que les plants de cannabis aient les mêmes besoins sur le balcon ou dans le jardin qu’en intérieur, le vent rafraichit l’air dont elles ont besoin.

Pour les cultivateurs en extérieur, la ventilation du cannabis ne pose problème que si le vent prend de la vitesse : comme vous vous en doutez, les vents forts peuvent facilement casser et endommager les plants. De plus, il est sage de prêter une attention particulière à la fin de la saison de culture en extérieur. C’est à ce moment-là que l’humidité s’accumule facilement dans les bourgeons en fleur, avec tous les risques de moisissure que cela comporte. Dans ce cas, il peut être utile de trouver à vos plantes un endroit agréable et ventilé, car le flux d’air naturel aidera à garder l’intérieur des colas sec et sans moisissure.

Comme vous pouvez le constater, les problèmes de ventilation du cannabis peuvent également survenir à l’extérieur. Néanmoins, le reste de ce blog sera plus particulièrement dédié à la culture du cannabis à l’intérieur.

Ventilation Du Cannabis : Contrôler L’environnement

Une ventilation adéquate du cannabis améliore votre contrôle sur les niveaux d’humidité et la température de votre environnement de culture. Le principe est très simple : vous remplacez l’air vicié de la pièce ou de la tente de culture par de l’air frais venant de l’extérieur. C’est une nécessité plutôt qu’un luxe, en fait, car l’air a tendance à devenir trop humide et trop chaud rapidement.

Ce que vous ne savez peut-être pas sur les plantes de votre chambre de culture ou de votre tente, c’est qu’elles ont une tendance naturelle à transpirer. Elles utilisent les stomates sur les feuilles pour libérer de l’humidité dans l’environnement. L’évaporation de cette humidité augmente le taux d’hygrométrie de l’air dans la pièce.

En outre, la plupart des gens utilisent des lampes de culture très puissantes pour leurs jardins en intérieur. Bien que les différents types d’éclairage émettent des quantités différentes de chaleur, tous les types d’éclairage augmentent la température de la pièce lorsqu’ils sont allumés. Une bonne ventilation évacue la chaleur en expulsant l’air de la chambre de culture, ce qui permet de maintenir la température au niveau requis.

cannabis ventilation chaleur

10 Conseils Pour Une Ventilation Optimale Du Cannabis

Le fait de disposer d’un bon équipement de ventilation pour votre cannabis améliore votre contrôle sur votre environnement de culture. Il permet d’expulser l’excès de chaleur et d’humidité tout en laissant entrer suffisamment d’air frais. Mais qu’est-ce qu’une bonne ventilation pour le cannabis, et comment la mettre en place ? Les 10 conseils que nous vous donnons ci-dessous vous aideront à déterminer les bonnes dispositions de circulation de l’air pour toute tente de culture ou jardin intérieur.

Conseil 1 : Entrée Passive Ou Active ?

Lorsque vous installez votre tente ou votre chambre de culture, vous devez décider si vous préférez une ventilation active ou passive. Toute culture nécessite un apport régulier d’air frais, mais vous pouvez l’obtenir par une ventilation passive ou active.

Utiliser une entrée passive signifie créer un flux d’air naturel dans la pièce sans l’aide d’une ventilation mécanique. Vous pouvez utiliser des fenêtres ou des ouvertures existantes dans les murs de votre tente de culture, sans avoir besoin d’équipement électrique. Bien entendu, la ventilation passive du cannabis limite considérablement votre degré de contrôle sur l’environnement par rapport aux mesures actives. Nous ne la recommandons pas aux cultivateurs dévoués désireux de tirer le maximum de leurs plants pour obtenir une récolte maximale.

Les entrées d’air actives aspirent l’air frais par des moyens mécaniques à l’aide d’un ventilateur à l’entrée. Cela augmente considérablement le flux d’air dans la pièce si on l’utilise de la bonne manière. Si vous en avez les moyens, une installation de ventilation active du cannabis est certainement la meilleure solution.

Conseil 2 : Le Ventilateur D’extraction

Bien sûr, tout l’air que vous aspirez dans votre chambre de culture doit aussi être expulsé à un moment donné. C’est là qu’interviennent les ventilateurs d’extraction. L’air chaud ayant tendance à se déplacer vers le haut, les ventilateurs d’extraction fonctionnent mieux lorsqu’ils sont installés dans la partie supérieure de la pièce ou de la tente.

Lorsque vous choisissez votre ventilateur d’extraction, le principal aspect à prendre en compte est sa capacité. La capacité des ventilateurs d’extraction est exprimée en CFM, ou pieds cubes par minute. Un peu de mathématiques vous aidera à déterminer la valeur du débit d’air CFM nécessaire pour votre chambre de culture ou votre tente, comme le montre notre prochaine astuce.

cannabis graines ventilateur circulation de l'air

Conseil 3 : Capacité du ventilateur (CFM)

Le calcul de la capacité requise du ventilateur d’extraction est basé sur le volume de la chambre de culture, exprimé en mètres cubes. Mesurez la hauteur, la largeur et la profondeur de votre pièce ou de votre tente, puis utilisez l’exemple ci-dessous pour calculer le nombre de CFM requis pour la ventilation du cannabis.

Exemple : Le volume total d’une tente mesurant 6ft x 3ft x 3ftm est égal à 54 pieds carrés.

Idéalement, vous voudrez rafraîchir tout l’air à l’intérieur de la tente une fois toutes les trois minutes. C’est pourquoi vous devez diviser le volume total de la tente par trois : 54/3 = 18.

CFM pour la ventilation du cannabis = Volume ((en ft³) / 3

Pour cette configuration particulière, la capacité du ventilateur d’extraction doit être d’au moins 18 CFM. Il s’agit de la capacité minimale pour une ventilation adéquate du cannabis. Ne visez pas en dessous de cette capacité, car il y a de fortes chances que votre taux de renouvellement d’air devienne insuffisant.

Vous remarquerez que la capacité globale de ventilation de votre cannabis est trop élevée si les parois de votre tente sont ” aspirées “, même légèrement. Un peu de pression négative, c’est bien, mais n’en faites pas trop en optant pour un système de ventilation pour cannabis de capacité industrielle.

Conseil 4 : Filtres A Charbon

Notre prochaine recommandation est de toujours installer un filtre à charbon. Cela permet d’éliminer les contaminants de l’air, mais surtout de réduire l’odeur caractéristique des terpènes de vos plants de cannabis. Vous vous rendrez un grand service à vous-même, à votre famille et à vos voisins. Les filtres à charbon sont généralement installés sur la section d’échappement de votre système de ventilation de votre cannabis.

Conseil 5 : Ventilateurs Oscillants Ou Pivotants

Le choix d’un ventilateur de type oscillant ou pivotant vous permet d’utiliser pleinement sa capacité de ventilation. Ces ventilateurs peuvent tourner dans deux directions, créant ainsi des modèles de flux d’air variés qui améliorent la circulation dans la pièce. Ils ont également l’avantage de favoriser le développement de tiges et de branches robustes en imitant l’effet d’une brise légère.

culture weed air circulation

 Conseil 6 : Ventilation Du Cannabis A L’intérieur Ou A L’extérieur De La Tente ?

D’une manière générale, la meilleure option consiste à installer votre ventilateur d’extraction et les autres composants de ventilation du cannabis à l’intérieur de votre chambre de culture ou de votre tente. Cela vous aidera à réduire le bruit au minimum. Cependant, si vous disposez d’un espace minimal, vous pouvez également essayer d’installer votre matériel à l’extérieur de la tente.

Conseil 7 : Techniques Et Astuces

En plus de toutes les techniques que vous pouvez utiliser pour une ventilation optimale du cannabis, vous avez également à votre disposition plusieurs techniques de culture qui peuvent contribuer à améliorer la circulation de l’air. De nombreuses techniques utilisées pour une distribution optimale de la lumière favoriseront également une meilleure circulation de l’air. C’est le cas des techniques Screen Of Green et Low Stress Training, que vous pouvez explorer avec de nombreuses autres techniques et astuces utiles dans notre section de Blogs culture.

Tirer Le Meilleur Parti De La Ventilation Du Cannabis

Nos trois derniers conseils concernent les meilleures façons d’installer et de régler vos équipements pour la ventilation du cannabis. L’essentiel ici est de s’assurer que la circulation de l’air se rapproche le plus possible des conditions naturelles extérieures.

Conseil N° 8 : Garder les Plants en Mouvement

Dans la nature, les plants de cannabis sont censés passer leurs journées à se balancer doucement au gré de la brise. C’est pourquoi vous devez toujours essayer de garder votre plante en mouvement – mais faites le avec délicatesse ou vous risquez d’endommager votre récolte.

Laissez la ventilation de votre cannabis allumée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, mais veillez à ce que les feuilles flottent doucement plutôt que de les faire voler dans toute la pièce. Si les feuilles bougent trop, vos plantes auront du mal à positionner ces “panneaux solaires” de la manière la plus bénéfique, ce qui les empêche d’utiliser pleinement la lumière disponible pour leur croissance.

cannabis ventilation

 Conseil N° 9 : Canalisez Votre Flux D’air

Le mouvement optimal des feuilles est plus facile à gérer en dirigeant le flux d’air en direction de vos plants mais pas directement sur la plante. Cela permet d’obtenir une capacité et une variation suffisantes de la ventilation de votre cannabis sans stresser votre culture avec des conditions météorologiques extrêmes.

Le Top 10 : Entrée Horizontale, Sortie Verticale

Orientez le flux d’air de votre bouche de ventilation horizontalement. Assurez-vous que le flux reste au niveau de la canopée et des bourgeons, sans orienter le ventilateur directement sur les plantes.

Comme nous l’avons mentionné, la meilleure position pour votre système d’échappement est dans la partie supérieure de votre tente ou de votre pièce. Cela permettra au CO2 de circuler sur toute la plante. Les chambres de culture sont chaudes par défaut, et comme l’air chaud monte, il est intuitivement logique de placer votre ventilateur d’extraction en haut, là où l’air chaud a tendance à stagner.

Récolter Les Fruits D’une Bonne Ventilation De Votre Cannabis

Comme vous pouvez le constater, une bonne ventilation du cannabis est essentielle pour toute culture. Heureusement, un apport régulier d’air frais n’est pas si difficile à gérer. Vous n’avez pas besoin d’investir dans des systèmes de ventilation professionnels coûteux. C’est à vous de décider du niveau de complexité et des coûts.

Le simple fait d’ouvrir les fenêtres plusieurs fois par jour apportera plus d’air frais à vos plants. Cependant, si vous cherchez à améliorer votre contrôle sur l’environnement de culture, une installation de ventilation de cannabis appropriée est votre meilleur choix. En fin de compte, les meilleures graines de cannabis du monde méritent le meilleur environnement de culture, afin de garantir une croissance, une floraison et une récolte optimales.

Commandez vos semences Premium en ligne

En fin de compte, la ventilation du cannabis ressemble beaucoup aux bonnes habitudes d’arrosage, aux choix nutritionnels et aux réglages de l’éclairage : même les meilleurs systèmes ne peuvent pas compenser une mauvaise génétique, c’est-à-dire les graines de cannabis que vous commandez. Dès que votre système de ventilation du cannabis sera opérationnel, vous pourrez vous rendre sur notre boutique en ligne et choisir vos graines de qualité supérieure pour commencer votre culture !

Join Our Community

Elke nieuwsbrief bestaat uit de meest populaire artikelen uit onze blog, het laatste nieuws en de nieuwste strains uit onze online winkel.